LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La leçon de cinéma de Clint Eastwood à Cannes en 2017

Clint Eastwood : "J’ai été l’homme de nulle part pendant 45 ans"

2h25
À retrouver dans l'émission

En septembre 2000, Nicolas Saada et Serge Toubiana avaient longuement rencontré le cinéaste Clint Eastwood. Durant plus de deux heures, il évoquait son enfance, ses influences, ses films. "Radio Libre - A la rencontre de Clint Eastwood", un entretien diffusé pour la première fois le 09/09/2000.

La leçon de cinéma de Clint Eastwood à Cannes en 2017
La leçon de cinéma de Clint Eastwood à Cannes en 2017 Crédits : Anne-Christine Poujoulat - AFP

En 2000, Nicolas Saada et Serge Toubiana avaient longuement rencontré Clint Eastwood, dans le cadre d'un numéro des "Cahiers du cinéma" paru en septembre 2000. La rencontre s'était déroulée à Carmel, en Californie, là où résidait le cinéaste.

Eastwood venait d'achever le tournage de son nouveau film, "Space Cowboys", dont il supervisait le montage. L'entretien portait sur toute sa carrière : ses débuts d'acteur dans une série télévisée ("Rawhide"), sa rencontre décisive avec Sergio Leone au début des années 60 (la trilogie des fameux "westerns-spaghetti : "Pour une poignée de dollars", "Pour quelques dollars de plus" et "Le Bon, la Brute et le Truand), puis celle avec Don Siegel, qui l'encourage à réaliser son premier film, "Play Misty for me", en 1971.

Mais Eastwood évoquait aussi son enfance, dans une Amérique des années trente qui sortait de la grande Dépression. Enfance et adolescence vagabondes qui lui font aimer les voyages et les grands espaces, l'Amérique insolite des "petits blancs" et des marginaux, la culture noire, le jazz et la Country Music.

Comme acteur et comme réalisateur, Clint Eastwood s'inscrit indéniablement dans la mythologie du cinéma classique américain. Paradoxe vivant, il respecte tous les genres qu'il visite film après film : le polar, le western, le film-balade, le film-jazz ou le mélo. Mais il y apporte une touche personnelle, non dénuée d'humour, d'intelligence, de style et d'une certaine mélancolie. Alors qu'on le croit respectueux des genres, il parsème son parcours de cinéaste d'oeuvres littéralement inclassables, telles que "Bird", "A Perfect World" ou "Midnight in the Garden of Good and Evil". Que dire d'autre sinon que, plus Eastwood avance dans sa trajectoire de cinéaste, plus il fait montre d'une vraie liberté d'artiste…

Sur son longue carrière il disait :

J’ai été l’homme nulle part pendant 45 ans. A ma mort on dira sans doute il était venu de nulle de part et maintenant il y est retourné. Il est parti comme il était venu….

  • Production : Serge Toubiana et Nicolas Saada
  • Avec Clint Eastwood, Tonie Marshall, Claire Denis et Olivier Assayas
  • Réalisation : Marc-Alexandre Millanvoye
  • Radio Libre - A la rencontre de Clint Eastwood - 1ère diffusion le 09/09/2000.
  • Indexation : Documentation sonore de Radio France
Chroniques
3H37
15 min
Les Nuits de France Culture
Edition spéciale - L'industrie du champagne (1ère diffusion : 07/07/1961)
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......