LE DIRECT
Le  bureau du général de Gaulle à La Boisserie à Colombey-les-deux-Eglises, années 70.

De Gaulle auteur : "C'est dans le premier jet qu'il s'exprime le mieux, se laisse aller, s'abandonne un petit peu"

1h30

2008 |En 2008, France Culture consacrait une "Grande Traversée" au Général de Gaulle : des documentaires, des débats et des archives étaient diffusés sur l'homme, sa vie publique, privée, sa place dans l'Histoire. Rediffusion cette nuit du troisième documentaire sur "De Gaulle écrivain".

Le  bureau du général de Gaulle à La Boisserie à Colombey-les-deux-Eglises, années 70.
Le bureau du général de Gaulle à La Boisserie à Colombey-les-deux-Eglises, années 70. Crédits : Universal Photo - Sipa

La série documentaire "Grande Traversée" proposait au mois d’août 2008 une thématique sur le Général de Gaulle intitulée "Un autre De Gaulle". Produite par Pierre Assouline, cette série était organisée en tables rondes, archives et documentaires durant une semaine. Parmi les thèmes évoqués, il y avait celui de "De Gaulle écrivain". Rediffusion cette nuit du documentaire "Un autre De Gaulle : La main". Un montage d'entretiens avec Jean-Luc Barré, Hubert Heilbronn, Angelo Rinaldi, Jean-Pierre Chevènement, parmi d'autres, sur celui qui fut le seul chef d'état français, dit-on, en tout cas l'un des rares dans l'histoire mondiale, dont on puisse dire qu'il fut un écrivain à part entière. De Gaulle essayiste, De Gaulle mémorialiste, De Gaulle épistolier, une plongée dans le verbe gaullien, c'est une plongée dans une culture classique et un style soutenu.

Jean-Luc Barré, l'éditeur des mémoires du général dans la collection de La Pléiade expliquait à quoi ressemblait un manuscrit signé de Gaulle :

Ce qui est important dans l'étude de ses manuscrits, c'est le premier jet. En effet, c'est dans le premier jet qu'il s'exprime le mieux, se laisse aller, s'abandonne un petit peu. J'ai publié dans La Pléiade ses repentirs, on y lit ses humeurs, des portraits parfois plus vifs sur Pompidou, Churchill, Roosevelt, il parle même de lui, de ses sentiments, sa mélancolie. Dans le deuxième jet il se reprend. L'homme est plus dans le premier jet, et le personnage historique est déjà dans le deuxième jet.

Plus loin le collectionneur Hubert Heilbronn détaillait sa graphie :

Elle signifie un grand orgueil, une grande clarté dans l'expression et une très grande sensibilité. Elle est élégante, elle est haute, elle est penchée à droite, comme un homme d'ouverture, les lettres sont très lisibles, c'est une écriture aristocratique, j'oserais presque dire parfois féminine.

Les entretiens sont illustrés par des lectures d'extraits de textes de Charles de Gaulle, lus par Hugues Quester, François Marthouret et Michael Lonsdale.

  • Production : Pierre Assouline
  • Réalisation : Jean-Claude Loiseau
  • Grande traversée : Un autre De Gaulle - Documentaire : Charles De Gaulle : La main, 3ème partie
  • 1ère diffusion : 13/08/2008
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France

Chroniques

2H24
1h20

Les Nuits de France Culture

Langage, poésie et totalitarisme : dialogue croisé entre Jean-Pierre Faye et Jacques Roubaud
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......