LE DIRECT
René Dumont en décembre 1974.

Pour en finir avec la société de gaspillage (1ère diffusion : 15/05/1973)

1h25
À retrouver dans l'émission

Rediffusion d'une archive de 1973, "Pour en finir avec la société de gaspillage", un débat entre l'économiste et démographe Alfred Sauvy et l'agronome écologiste René Dumont dans le cadre de l'émission "Dialogues".

René Dumont en décembre 1974.
René Dumont en décembre 1974. Crédits : AFP

En 1973, un débat est organisé sur France Culture, animé par Roger Pillaudin entre Alfred Sauvy, économiste et démographe, grand chroniqueur de l'actualité économique de l'époque et René Dumont, ingénieur agronome spécialisé dans la faim dans le monde et qui venait de publier L'utopie ou la mort. Ils débattent autour de nombreux sujets comme la sous-alimentation dans une partie du monde et le gaspillage dans l'autre ; la question démographique ; les inégalités économiques et les remèdes à y apporter ; les solutions politiques de type socialiste.

Notre société globale, notre société mondiale, notre société d'injustice croissante ne permet à ces pays [sous-développés] d'assurer leur développement. Nous leur apportons soit-disant des assistances, mais ces assistances ne leur permettent pas de se développer parce qu'on leur paye de moins en moins chers leurs denrées de première nécessité et nous donnons à nos animaux ce qu'ils pourraient manger. [...] Actuellement, il y a de quoi nourrir l'humanité existante. René Dumont

Toutes les protéines qui pourraient alimenter des hommes vont à l'alimentation des animaux par le jeu pur du marché parce que les éleveurs d'animaux des pays riches peuvent payer plus cher que les pays pauvres. Alfred Sauvy

La société de gaspillage, pour moi, est en train de mener l'humanité à sa perte. Je pense qu'il faudra réagir avec une certaine brutalité contre cette société de gaspillage parce que la voici qui est en train de détruire les ressources naturelles, de détruire les possibilités de productions agricoles, de détruire les ressources en eau, de détruire les possibilités de survie. Je ne vois pas les possibilités de survie si on ne change pas notre système social en mettant fin au gaspillage. [...] Qu'est-ce-que c'est que l'utopie en somme ? L'utopie c'est une solution qui n'est pas acceptable actuellement par ce qu'elle n'est pas acceptée par l'opinion publique courante donc elle n'est pas réalisable et cependant j'estime qu'en l'état actuel, les gens qui sont raisonnables, qui ne sont pas utopiques, nous mènent à la catastrophe. René Dumont

La natalité c'est une question beaucoup plus passionnelle que raisonnée. On a peur. On a peur ou de la dépopulation ou de la surpopulation. On a l'angoisse. En ce moment, dans les pays d’Europe et d'Amérique, c'est l'angoisse qui prédomine. J'ai vu des Australiens, qui sont 15 millions je pense... et qui sont terrifiés à l'idée de recevoir 4 000 Ougandais. Ils disaient : "Mais où voulez-vous que nous les mettions?" Alfred Sauvy

Intervenants
  • agronome, un des fondateurs de l'écologie politique française (1904-2001)
  • économiste et démographe (1898 -1990)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......