LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Exposition Diane Arbus, Berlin 2014

Diane Arbus : "Je crois que j’ai une sorte de don pour percevoir les choses comme elles sont"

1h05
À retrouver dans l'émission

En 1986, l'émission les "Nuits magnétiques" proposait un documentaire intitulé "Les premiers pas, une beauté à couper le souffle autour des photos de Diane Arbus".

Exposition Diane Arbus, Berlin 2014
Exposition Diane Arbus, Berlin 2014 Crédits : David Gannon - AFP

Diane Arbus ce sont des formats 6x6 en noir et blanc, pour des portraits saisis au flash, frontaux le plus souvent… Des photographies dites "de rues" : un petit garçon tenant dans la main une grenade, deux petites jumelles en robe noires, une dame dans un bus, le garçon au canotier et son badge "Bomb Hanoï"… des travestis, des tatoués, des nains, des marginaux, des excentriques, de toutes sortes et de tout genre… et aussi des hommes, des femmes, des enfants, extraordinairement ordinaires, tous uniques, tous singuliers, arrachés à la foule de New-York. En une quinzaine d'année à peine, en tirant le portait de l'Amérique des années 60, Diane Arbus aura produit l'une des œuvres photographiques les plus importantes du vingtième siècle.

"Je crois que j’ai une sorte de don pour percevoir les choses comme elles sont, disait-elle. C’est assez subtil, et ça m’embarrasse un peu, mais je pense vraiment qu’il y a des choses que personne n’aurait vues si je ne les avais pas photographiées".

Considérant peut-être qu'elle en avait assez vu, Diane Arbus a mis fin à ses jours le 26 juillet 1971. Elle avait 48 ans.

En 1986, dans les "Nuits magnétiques", Olivier Kaeppelin et Anne-Marie Chapoullié proposaient un documentaire sur Diane Arbus intitulé "Les Premiers pas : une beauté à couper le souffle autour des photos de Diane Arbus".

  • Par Olivier Kaeppelin - Avec Patrick Roegiers et Jacques Teboul -
  • Réalisation Anne-Marie Chapoullié
  • Nuits magnétiques - Les premiers pas, une beauté à couper le souffle autour des photos de Diane Arbus
  • 1ère diffusion : 31/10/1986
  • Archives INA-Radio France
Chroniques
2H16
44 min
Les Nuits de France Culture
Odile Converset, non-voyante : "Si Godard travaille à ce qu’on voit le son, Bresson est quelqu’un qui permet d’entendre l’image"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......