LE DIRECT
détail couverture du livre de Didier Blonde "Un amour sans paroles"

Didier Blonde : "Le dénominateur commun c'est le fantôme, mon imaginaire fait appel à des fantômes du passé et du cinéma muet"

39 min
À retrouver dans l'émission

2018 |Premier entretien pour sa "Nuit rêvée" de Didier Blonde qui vient de publier "Le Figurant". Figurant ou fantôme ? C'est le point de départ de cette nuit d'archives choisies par l'écrivain : de Pontalis à Truffaut en passant par Gréco et en commençant par Musicora, première vamp et dixième muse...

détail couverture du livre de Didier Blonde "Un amour sans paroles"
détail couverture du livre de Didier Blonde "Un amour sans paroles" Crédits : Gallimard, 2009

On n’apprendra sans doute pas l’adresse de notre invité, au cours de sa Nuit rêvée…On comprendra simplement qu’il est un piéton de Paris, qu’il a publié un Répertoire des domiciles parisiens de quelques personnages fictifs de la littérature, que, pour lui, explorer en long et en large les 20 arrondissements de Paris (cimetières compris) est aussi intéressant que de découvrir les différents visages de Fantômas ou d’Arsène Lupin, ou d’inventer la biographie d’une star du cinéma muet…

Didier Blonde vient de publierLe Figurant : est-il le héros de son roman ? Apparaît-il réellement dans Baisers volés, de François Truffaut ? Sera-t-il bien présent dans sa Nuit rêvée ? Serons-nous comblés-à savoir, les mystères seront-ils épaissis ? Les archives devraient nous éclairer…Vite, nous relirons L’Inconnue de la Seine, Leïlah Mahi (Prix Renaudot de l’essai 2015) , et autres textes envoûtants…

Sur le point commun entre toutes ses créations, critiques et essais littéraires, il explique : 

Je crois que le dénominateur commun c'est le fantôme, mon imaginaire fait appel à des fantômes du passé et du cinéma muet ou des fantômes qui sont des héros de roman et notamment parisiens. Il y a tout un imaginaire parisien qui me hante depuis que je suis né. Paris est la ville où j'ai vécu avec toute sa cartographie... [...]

Plus loin il évoque le destin d'une des premières stars du cinéma muet, Suzanne Grandais, disparue tragiquement dans un accident de voiture en 1920. Elle est la figure centrale de son livre Un amour sans paroles, publié en 2009.

Ecouter la suite de l'entretien, et la dernière partie.

  • Production : Philippe Garbit   
  • Réalisation : Virginie Mourthé   
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour   
  • La Nuit rêvée Didier Blonde - Entretien 1/3 (1ère diffusion : 27/05/2018)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France

Chroniques

0H40
1h24

Les Nuits de France Culture

Musidora, première vamp du cinématographe ?
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......