LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bouleau-Narcejac "40 ans de suspense" collection Bouquins

Dominique Rabaté : "Boileau et Narcejac sont fascinants car ils passent leur temps à inventer des intrigues de dédoublements et de doublures"

34 min
À retrouver dans l'émission

Premier entretien de cette deuxième Nuit Boileau-Narcejac, avec Dominique Rabaté spécialiste du tandem policier qui analyse l'oeuvre sous l'angle du double et de la doublure en donnant pour exemple les romans "Sueurs froides", "Les Victimes", "L'ingénieur aimait trop les chiffres", etc.

Bouleau-Narcejac "40 ans de suspense" collection Bouquins
Bouleau-Narcejac "40 ans de suspense" collection Bouquins Crédits : Robert Laffont

Avant Boileau-Narcejac, il y eut… Pierre Boileau (Prix du Roman d’aventures pour Le repos de Bacchus, 1938) et Thomas Narcejac (Même prix, décerné pour La mort est du voyage, 1948). La rencontre de ces deux écrivains eut pour conséquence la naissance d’un auteur singulier : Boileau-Narcejac. 

Les premiers romans signés de ce nom double allaient marquer la littérature policière et le cinéma : Celle qui n’était plus (Les Diaboliques, de Clouzot), D’entre les morts (Vertigo, d’Hitchcock). Leur collaboration de romanciers, de scénaristes, de dialoguistes, allait durer toute leur vie. 

Deux Nuits entières sont bien nécessaires pour suivre une partie de leurs œuvres radiophoniques et pour les entendre expliquer leurs méthodes de travail.

Pour en savoir plus, nous avons demandé, lors d'une première nuit consacrée aux deux écrivains, à Geoffroy Kursner, de parler de l’un avant l’autre (et donc de vérifier, par la lecture, qui inventait les énigmes et qui les rédigeait) et à François Guérif d’évoquer leur rapport avec le cinéma. Lors de cette seconde nuit consacrée à Boileau-Narcejac, nous avons demandé à Dominique Rabaté d’évaluer l’apport de Boileau et Narcejac dans la rénovation du roman policier et à François Rivière d’évoquer ses rencontres avec les deux écrivains qui n’en faisaient qu’un.

Dominique Rabaté analyse l'oeuvre du tandem et ses thèmes récurrents : 

Parmi ces auteurs "doubles", un des duos les plus fascinants est celui formé par Boileau et Narcejac dans la mesure où ils passent leur temps à inventer des intrigues de dédoublements, de doublures (...) Dans "Les Victimes" comme dans "Sueurs froides" l'intrigue fonctionne sur une espèce de schéma bizarre : une femme est la même sans être la même.

Sur la nature de leurs romans : 

Chez Agatha Christie, Hercule Poirot remet tout en ordre, c'est le roman de l'ordre et de la société conservatrice. Chez Boileau-Narcejac, c'est plus ambigu car à la fin ils laissent toujours percevoir une sorte d'admiration pour l'inventivité du criminel [...] et il y a chez eux une sorte de pessimisme psychologique et à la fin on n'est pas rendu au triomphe de l'ordre moral.

  • Production : Philippe Garbit
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • 1ère diffusion :   02/09/2018
Chroniques
0H35
40 min
Les Nuits de France Culture
"Le Phare" un film radiophonique de Boileau-Narcejac dans la série "Du sang à la une"
Intervenants
  • Professeur de Littérature à l'Université Paris VII - René Diderot
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......