LE DIRECT
L'écrivain nigérian Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature en 1986, ici en 2010 au festival de littérature de Jaipur (Inde)

Drôles de drames - Wole Soyinka

1h05
À retrouver dans l'émission

Portrait en archives et en lectures de Wole Soyinka, auteur d’une œuvre prolifique et luxuriante, premier écrivain du continent africain à avoir reçu, en 1986, le Prix Nobel de littérature.

L'écrivain nigérian Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature en 1986, ici en 2010 au festival de littérature de Jaipur (Inde)
L'écrivain nigérian Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature en 1986, ici en 2010 au festival de littérature de Jaipur (Inde) Crédits : Ramesh Sharma/The India Today Group - AFP

L’écrivain Wole Soyinka est né en 1934 à Kinshasa. Il est le premier écrivain africain à avoir reçu le Prix Nobel de littérature, en 1986. Le Nigéria accède à l’indépendance en 1960 mais pas à la démocratie. La plume de Wole Soyinka n’aura de cesse de dénoncer, de façon parodique, ou critique, les dérives des pouvoirs dictatoriaux successifs. Procès, emprisonnements, exil ont formé le quotidien de cet écrivain jusqu’en 1994, la fin du dictateur Sani Abacha.

Son enfance africaine, Wole Soyinka la raconte dans Aké, les années d'enfance où Abikou, une petite fille destinée à la mort, se promène allègrement entre le monde des morts et le monde des vivants. Mais l’enfance a un autre arrière-plan au goût nettement plus amer : la colonisation britannique qui prétend importer au Nigeria la modernité de la civilisation, en même temps qu’elle offre au jeune Wole l’opportunité d’une éducation à l’occidentale, coïncide avec la découverte du racisme et de l’injustice.

Les textes lus sont tirés des ouvrages suivants : La Mort et l'Ecuyer du roi (Hatier), Aké, les années d’enfance (Belfond), Ibadan, les années pagaille (Actes sud), Il te faut partir à l’aube (Actes sud), Baabou Roi (Acte Sud), Une saison d'anomie (Belfond), Cet homme est mort (Belfond), Il te faut partir à l’aube (ed Actes sud) et Idanre (Les nouvelles éditions africaines)

Avec les témoignages et les voix d'Alain Aithnard, Alain Azerot, Astrid Brayiha, Cécile Combes, Fabien Gravillon, Annie Melza Tiburce, Nina Nkundwa, Modeste Nzapassara, Pascal Nzonzi, Mohamed Rouabhi Tadié Tuéné et Nanténé Traoré.

  • Les écrivains à la barre. Wole Soyinka une émission de Sophie Chassat et Marie Constantinesco (première diffusion 2011)
  • Prise de son, montage, mixage : Manuel Couturier et Bastien Varigault
  • Assistante à la réalisation : Julie Gainet
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......