LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Michel Zink, Christine Goéme et Martine Lerude

Entretien avec Martine Lerude et Michel Zink 1/3 (1ère diffusion : 14/02/2016)

33 min
À retrouver dans l'émission

Christine Goémé est en compagnie de la psychanalyste Martine Lerude et de Michel Zink, médiéviste, professeur au Collège de France

Michel Zink, Christine Goéme et Martine Lerude
Michel Zink, Christine Goéme et Martine Lerude Crédits : Virginie Mourthé

L'amour qui fait se mouvoir le soleil et les autres étoiles, comme l'écrit le poète, ouvre, par la grâce d'une rencontre, sur l'expérience la plus vive de l'altérité.

Objet de connaissance, dont nous sommes les sujets, il suscite l’étonnement, la curiosité, le désir pour un autre, et nous fait devenir un autre pour nous même ...

Il brise les limites entre nos sens, nos pensées et nos mots. Il nous métamorphose et nous singularise.

La Saint Valentin est donc l'occasion de redire à quel point l'amour est la grande aventure de la vie.

La date du 14 février est la conjonction entre plusieurs mythes, fêtes et légendes, liés au début du printemps - saison de la renaissance - et donc de la fécondité.

La Saint Valentin prend la relève de la fête romaine des Lupercales - pendant laquelle, les 15 février, les 12 luperques parcouraient les rues de Rome presque nus et frappaient avec des lanières de cuir de boucs ceux et celles qui désiraient des enfants... Comme toujours, l'Eglise reprit à son compte cette fête païenne et instaura le 14 février la Saint Valentin qui rassemble sous ce nom plusieurs martyrs.

C’est en Angleterre au XIVe siècle que l’on trouve les premières mentions de la connotation amoureuse de la Saint-Valentin, jour où, disait-on, s’accouplaient les oiseaux.

Un poète vaudois, Othon de Grandson, présent à la cour d’Angleterre, puis de Savoie, consacra à cette coutume presque un tiers de son œuvre ; je cite un court extrait :

Amour l'a ainsi commandé,

A qui veut et doit obéir.

De très parfaite volonté

Veux tout son vouloir accomplir.

Pour ce, sans jamais repentir,

Le servirai jusqu'à la fin.

Ainsi lui promets sans mentir,

Le jour de la Saint Valentin

Au début du XVe siècle, Charles d’Orléans, fit connaitre l 'oeuvre d’Othon à la cour de France, écrivant lui-même plusieurs poèmes dédiés à la Saint-Valentin. Par la suite, cette tradition se perdit dans le monde latin et ne fut réactualisée qu'au XIXe siècle.

  • Production Déléguée : Christine Goémé 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de : Hassane M’Béchour
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......