LE DIRECT
L'écrivain français Raymond Queneau en 1951.

Raymond Queneau : "Je n’aime pas les personnages historiques parce qu'ils n’ont pas laissé les gens tranquilles, mais j’ai un faible pour Jeanne d'Arc"

36 min
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close