LE DIRECT
 Le  Palais idéal du facteur Cheval, qualifié de "seul exemple d'architecture naïve" par André Malraux.

Ferdinand Cheval : "Pour distraire mes pensées, je construisais en rêve un palais féerique dépassant l’imagination, tout ce que le génie d’un humble peut concevoir"

2h07
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close