LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gérard de Nerval, photographie vers la fin de sa vie

François L'Yvonnet sur Nuits d’Octobre de Nerval : "Dans l'art, ce qui est le vrai c'est le faux"

29 min
À retrouver dans l'émission

Pour ce deuxième entretien de la Nuit spéciale - Nuit Blanche 2016, Philippe Garbit reçoit François L'Yvonnet, qui republie "Nuits d'octobre", un court texte de Gérard de Nerval écrit en 1852.

Gérard de Nerval, photographie vers la fin de sa vie
Gérard de Nerval, photographie vers la fin de sa vie Crédits : Mary Evans - Sipa

A l’occasion de la Nuit Blanche 2016, les Nuits de France Culture ont reçu pour un premier entretien son directeur artistique, Jean de Loisy. Puis Les Nuits ont embarqué les auditeurs de Paris à Londres, par la Seine, longée et traversée par les promeneurs nocturnes, en compagnie de…Pierre Mac Orlan, regagné Paris pour célébrer les romans qui en font leur décor, elles ont fréquenté le Tout-Paris des années 50, grâce à Henri Calet, témoin amusé… Nous nous enfonçons maintenant vers d’autres nuits, des nuits plus anciennes, des nuits d’octobre…celles que Gérard de Nerval peignait dans un court texte portant ce titre, que les éditions de l’Herne viennent de republier, et que François l’Yvonnet vient évoquer pour ce deuxième entretien de la Nuit spéciale - Nuit Blanche 2016.

Les Nuits d’octobre parurent en plusieurs livraisons dans « L’Illustration », d’octobre à novembre 1852. Proche de l’inspiration de Rétif de la Bretonne, dont il admirait Les Nuits de Paris, Nerval profite d’une évocation pittoresque de promenades autour de la capitale (comme il le fera dans Promenades et souvenirs) pour gentiment mettre en cause le réalisme. Sous l’apparente insignifiance des anecdotes, on lira en effet tout autre chose, qui, dans le mélange d’onirisme et de quotidienneté, annonce les errances surréalistes… François l’Yvonnet analyse ainsi le projet de Nerval dans ce texte :

Dans l'art, ce qui est le vrai c'est le faux. Le réel, d'une certaine manière, doit être travaillé de l'intérieur, pour donner sa vérité, c'est à dire sa fausseté, sa facticité [...] Il y a des nuits antérieures, il y a les célèbres nuits de Rétif de la Bretonne, c'est un thème que l'on retrouve tout au long de la littérature romantique, le thème de la nuit ou plutôt "des" nuits. Chez Rétif de la Bretonne, dans Les Nuits de Paris, là aussi se mêlent toutes sortes de récits, à la fois le réalisme, la fiction, etc. Il utilise un très beau verbe, il dit "aller dans Paris pour chimérer", ce verbe a disparu.

Nuits d'octobre de Gérard de Nerval
Nuits d'octobre de Gérard de Nerval Crédits : éditions de L'Herne
  • Production : Philippe Garbit
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
Chroniques
4H39
1h
Les Nuits de France Culture
Une traversée des rues du 18ème et 20ème : de la Courtille aux Abbesses
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......