LE DIRECT
François Maspero et Marguerite Duras, 1970

François Maspero : "J'écris des livres mais je sais bien que je ne serai jamais un écrivain"

50 min
À retrouver dans l'émission

1990 |En 1990 François Maspero publiait un étrange journal de voyage intitulé "Les passagers du Roissy Express". Avec la photographe Anaïk Frantz, il explorait la banlieue de Paris, comme un pays étranger, de Roissy à Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

François Maspero et Marguerite Duras, 1970
François Maspero et Marguerite Duras, 1970 Crédits : Universal Photo - Sipa

En septembre 1990, Alain Veinstein recevait François Maspero pour son livre "Les Passagers du Roissy Express". Il déclarait écrire des livres sans se sentir écrivain. L'idée de ce livre était de partir pendant un mois, avec Anaïk Frantz, photographe, en suivant la ligne B du R.E.R. de Roissy à Saint-Rémy-lès-Chevreuse et en s'arrêtant chaque jour dans une des 38 stations de cette ligne. Il aime la violence et la simplicité des photographies d'Anaïk Frantz. Il regrette de n'avoir pu réaliser ce projet pour la Radio. L'absence de regard particulier dans ce voyage est voulu : il ne voulait pas d'une approche ethnologique, ou sociologique, ou journalistique. Cela leur donnait une entière liberté vis-à-vis des gens rencontrés et des lieux visités.

Sur l'acte d'écrire il dit :

J'ai 58 ans, et j'ai commencé à écrire à l'âge de 50 ans. On ne devient pas écrivain à 50 ans. C'est un constat. On peut essayer de l'être donc j'écris des livres mais je sais bien que je ne serai jamais un écrivain, être un écrivain c'est le travail de toute une vie, je dis cela avec beaucoup de respect.  [...] Il faut essayer de chercher une petite musique dont on sait qu'elle ne sera pas une oeuvre mais il y a la satisfaction d'essayer de la trouver.

Il ajoute cette phrase avec humour, en parlant de cette "petite musique" qu'il faut trouver en écriture, et en faisant référence à la Maison de la radio où il a travaillé dans le passé :

Ce que j'ai cherché là, le long de la ligne de R.E.R, c'était ça : trouver ma voie de garage  ! Ecoutez, c'est toujours mieux que la Maison de la radio où tous les couloirs tournent en rond et où on se retrouve toujours au même endroit  !

  • Production : Alain Veinstein
  • Réalisation : Bernard Treton
  • 1ère diffusion : Du jour au lendemain - 21/09/1990
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation de Radio France

Chroniques

2H56
1h05

Les Nuits de France Culture

Fiction - La porte étroite (1ère diffusion : 01/01/1947)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......