LE DIRECT
Portrait de Frantz Fanon, psychiatre, écrivain, essayiste, philosophe né en 1925 à la Martinique.

Frantz Fanon : "Il n'est pas possible d'asservir des hommes sans les inférioriser, le racisme n'est que l'explicitation émotionnelle, affective et parfois intellectuelle de cette intériorisation antérieure"

1h30
À retrouver dans l'émission

2001 |Un portrait de Frantz Fanon, psychiatre et écrivain, référence majeure des études postcoloniales, figure emblématique et respectée du tiers-mondisme revient sur les différentes étapes de sa vie. "Une vie, une oeuvre - Frantz Fanon" par Catherine Pont-Humbert (1ère diffusion : 20/05/2001).

Portrait de Frantz Fanon, psychiatre, écrivain, essayiste, philosophe né en 1925 à la Martinique.
Portrait de Frantz Fanon, psychiatre, écrivain, essayiste, philosophe né en 1925 à la Martinique. Crédits : via wikimedia

Près de soixante ans après sa disparition, Frantz Fanon, continue d’alimenter les débats et les réflexions autour du colonialisme et de ses conséquences. Référence majeure des études postcoloniales, figure emblématique et respectée du tiers-mondisme, cité et salué dans les textes des rappeurs, Frantz Fanon n'est pas pour autant devenu une icône consensuelle. 

Sans doute en raison de son engagement total au côté du FLN en Algérie, mais aussi des Damnés de la Terre, ouvrage reçu par beaucoup, comme un appel, pour l'essentiel, à une violence aveugle. Un jugement que la préface de Sartre associée à sa publication n'aura pas contribué à contredire. 

À travers les témoignages de Marie-Jeanne Manuellan, qui fut sa secrétaire, de la psychiatre, psychanalyste Alice Cherki, des témoignages des écrivains Albert Memmi et Sami Tchak, ce portrait revient sur les différentes étapes de la courte existence de Frantz Fanon : de son enfance à Fort de France, jusqu'à l'Algérie où il repose, en passant par son engagement volontaire à 18 ans dans l'Armée Française de la Libération. 

Frantz Fanon (Discours de Frantz Fanon au 1er Congrès des Écrivains Noirs à Paris le 29 septembre 1956) : 

La réalité est qu'un pays colonial est un pays raciste. Si en Angleterre ou en Belgique, ou en France, en dépit des principes démocratiques affirmés par ces nations respectives, il se trouve encore des racistes, ce sont ces racistes qui, contre l'ensemble du pays, ont raison.  Il n'est pas possible d'asservir des hommes sans logiquement les intérioriser de part en part. Et le racisme n'est que l'explicitation émotionnelle, affective et parfois intellectuelle de cette intériorisation antérieure. 

Alice Cherki :

Il disait que l'on ne se racontait pas mais que l'on témoignait de son passé et que l'on agissait. C'est par l'action que l'on témoignait de son passé. Il disait que les gens qui racontent leurs mémoires sont des gens qui n'ont plus rien à dire ou à faire. 

Avec Alice Cherki (psychiatre, psychanalyste), Marie-Jeanne Manuellan (collaboratrice de Frantz Fanon à l'hôpital Charles Nicolle de Tunis), Albert Memmi (écrivain) et Sami Tchak (sociologue, écrivain) - Avec la voix de Frantz Fanon - Lectures Michel Derville.

  • Par Catherine Pont-Humbert
  • Réalisation : Nathalie Triandafyllidès
  • Une vie, une oeuvre - Frantz Fanon (1ère diffusion : 20/05/2001)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

2H27
1h28

Les Nuits de France Culture

Nuits magnétiques - Le grand cirque de la Formule 1 : 1/4 (1ère diffusion : 18/06/1985)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......