LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Georges Brassens Une
Épisode 5 :

Georges Brassens : "Je note des idées qui me traversent l'esprit comme "faire la tombe buissonnière"

33 min
À retrouver dans l'émission

En 2006, une série pour "Les Chemins de la connaissance" intitulée "Le monde de Georges Brassens", se penchait notamment sur son écriture, avec en archive, dans le premier volet, la voix de Georges Brassens qui expliquait lui-même comment naissait une chanson.

Georges Brassens en 1964.
Georges Brassens en 1964. Crédits : Dominique BERRETTY/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

En octobre 2006, "Les Chemins de la connaissance", invitaient les auditeurs de France Culture à se balader dans le monde de Georges Brassens, dans une série de cinq épisodes.

Vingt-cinq ans après la disparition du chanteur, plusieurs invités analysait son oeuvre. Mirella Conenna, professeur de linguistique française à l'Université de Bari ouvrait la série dans un volet intitulé Les Trompettes de la renommée.

Spécialiste des questions posées par la traduction des chansons elle proposait quelques clés pour comprendre l'écriture de Brassens. Dans celle-ci, elle soulignait la coexistence des contraires, l'importance du rythme, le sens du contre-pied et le jeu avec les expressions figées (dictons, proverbes et adages). 

L'émission proposait des extraits d'archives, dans l'une d'elle, datée de 1967, Georges Brassens expliquait comment il procédait pour écrire une chanson : 

Je note des idées qui me traversent l'esprit brusquement, sans raison aucune, une image me vient comme : "faire la tombe buissonnière". J'écris cela sur mon carnet de notes. (...) Quelque jours plus tard j'écris "la mort tourne autour du tombeau". (...) Je note tout ces trucs-là. 

Quand j'en ai assez, je commence à en avoir suffisamment pour donner une autre forme que cette forme d'image. Et je me dis "Qu'est ce que je vais foutre avec tout ça ?" Avec ma "tombe buissonnière", avec "la mort qui tourne autour du tombeau", je commence à écrire et je me dis je vais raconter comment j'aimerais être enterré… Il faut la commencer une chanson : en général je ne la commence pas par le début, je la commence par la fin. 

  • Par Jacques Munier
  • Réalisation : Doria Zénine
  • Les chemins de la connaissance - Le monde de Georges Brassens, 1ère partie : Les trompettes de la renommée (1ère diffusion : 23/10/2006)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......