LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Georges Brassens Une
Épisode 9 :

Georges Brassens : "Pour "Le Gorille", Il s'est trouvé que cela venait au bout de ma plume et je l'ai écrit"

32 min
À retrouver dans l'émission

Georges Brassens en langues étrangères... "Les Chemins de la connaissance" consacraient une série à Brassens en 2006, le quatrième volet s'intéressait aux traductions de ses chansons, notamment en espagnol par Paco Ibanez, mais aussi en italien comme l'expliquait la linguiste Mirella Conenna.

Georges Brassens backstage à Bobino, Paris, dans les années 50.
Georges Brassens backstage à Bobino, Paris, dans les années 50. Crédits : Photo by QUINIO/STILLS/GAMMA/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Georges Brassens a été traduit et chanté dans quantité de langues et de dialectes de par le monde. De ces adaptations, on connait généralement les versions espagnoles de Paco Ibañez.

Le quatrième volet de la série des Chemins de la connaissance consacrée à Brassens, s'intéressait aux multiples traductions de ses chansons. C'était d'ailleurs avec des versions Italiennes, espagnoles, tchèques, allemandes et anglaises du Gorille, que s'ouvrait cet épisode. 

Brassens évoquait cette chanson, au micro de Fernande Bergerac, dans une archive de 1967, diffusée dans l'émission : 

Il y a peu d'allusions dans mes chansons, je dis les choses tout net. C'est la façon qu'on avait de parler avant le Grand siècle, on parlait plus librement. Pour "Le Gorille" je débutais, je n’avais pas l’habitude, je n’avais pas le courage de mettre de gros mots, en ce temps-là. Il s'est trouvé que cela venait au bout de ma plume et je l'ai écrit. J'estime qu'il faut écrire ce que l'on a à écrire. Si le public ne l'avait pas voulu, "Le Gorille", il ne l'aurait pas accepté.  Du moment qu'il l'a accepté il est aussi coupable que moi, finalement, il est mon complice. 

La linguiste italienne Mirella Conenna expliquait comment cette chanson, et d'autres, avait été traduite en italien. 

Un détour hors de nos frontières linguistiques qui offrait l'occasion de mieux apprécier la richesse des textes de Brassens, de mesurer l'étendue de sa culture poétique et littéraire et de ressentir combien lui venait de loin les mots qu'il mettait en musique.

  • Par Jacques Munier 
  • Réalisation : Doria Zénine 
  • Les chemins de la connaissance - Le monde de Georges Brassens, 4ème partie : Solidarité sainte de l'artisanat (1ère diffusion : 26/10/2006)
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......