LE DIRECT
Germaine Tillion, 2003.

Germaine Tillion : "Quand je vois quelque chose que je ne peux pas supporter : j'agis"

54 min
À retrouver dans l'émission

1987 |En 1987, Germaine Tillion répondait à Georges Walter. L'ethnologue et résistante faisait le récit des grandes dates de son existence : résistance durant la seconde guerre mondiale, déportation, guerre d'Algérie et engagement contre la torture.

Germaine Tillion, 2003.
Germaine Tillion, 2003. Crédits : Copyright Marie Rameau

En 1987, l'émission "Mémoires du siècle" invitait Germaine Tillion, elle avait alors 80 ans. Elle retraçait les grands événements de sa vie, elle, qui, à plusieurs reprises, avait rencontré l'Histoire. Au micro de Georges Walter, l'ethnologue et résistante, déportée au camp de Ravensbrück racontait ses missions en Afrique du Nord, notamment pendant la guerre d'Algérie, sa prise de conscience de la menace hitlérienne, l'organisation du réseau de résistance du Musée de l'Homme, son expérience concentrationnaire. Elle évoque sa collecte d'informations sur la déportation, sa lutte contre la généralisation de la torture à partir de janvier 1957 en Algérie, et, très longuement, sa pratique d’ethnologue "prise au collet par l'histoire" :

Moi j'étais ethnologue de terrain. L'ethnologue c'est quelqu'un qui va sur place et qui écoute parler les gens, c'est quand même irremplaçable, mais au fond quand je vois quelque chose que je ne peux pas supporter : j'agis.

  • Production : Georges Walter
  • Réalisation Malika Mezgach
  • Mémoires du siècle : 1ère diffusion : 29/07/1987
  • Indexation web : Sandrine England, de la Documentation de Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......