LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Docteurs qui portent des lunettes de réalité virtuelle examinent des squelettes...

La France de demain imaginée en 1970 par deux "futurologues"...

45 min
À retrouver dans l'émission

L'émission "Indicatif futur : regards sur le monde à venir" proposait le thème "Méthodes et expérimentations pour explorer le futur" avec les deux "futurologues" Serge Antoine et Pierre Piganiol (1ère diffusion : 04/02/1970).

Docteurs qui portent des lunettes de réalité virtuelle examinent des squelettes...
Docteurs qui portent des lunettes de réalité virtuelle examinent des squelettes... Crédits : Donald Iain Smith / Getty images - Getty

"Indicatif futur : regards sur le monde à venir" proposait avec Claude Dupont le thème "Méthodes et expérimentations pour explorer le futur" avec deux "futurologues" Serge Antoine et Pierre Piganiol.

Serge Antoine est attaché à l'aménagement du territoire, où il dirige la revue 2000, son but : à travers les découvertes du présent comprendre le futur. Pour cela il évoque les liaisons entre un phénomène et un autre comme la pollution atmosphérique et le bruit par exemple...

Pierre Piganiol, conseiller scientifique, ancien du CNRS qui travaille dans l'industrie de pointe explique comment nous envisageons le futur : 

Nous avons peur du futur car nous savons que nos décisions d'aujourd'hui auront un impact sur le futur... nous voudrions bien savoir si nous prenons les bonnes décisions ou les mauvaises. 

Il tentait de répondre à plusieurs questions : 

Quels seront les modes de vie que nous souhaiterons parmi les modes de vie possibles ?

Autre problématique cruciale, les transports :

Nous brûlons en un jour ce que la nature a accumulé en 1000 ans. Bon, ça ne pourra pas durer, c'est évident [...] Il y a une impossibilité absolue à prolonger le phénomène d'aujourd'hui dans l'avenir, donc nous allons nous trouver devant l'obligation de choisir d'autres moyens de transport et des moyens de transport qui n’utilisent plus, si possible, les formes fossiles de l'énergie. 

Et sur le réchauffement climatique : 

Avons-nous le droit de nous désintéresser de ce qui se passera dans un siècle ou même dans deux ? C'est une question de morale de l'espèce à long terme, personnellement je n'en suis pas convaincu et je crois que nous devrions nous poser le problème. [...] Avec l'utilisation des combustibles traditionnels, l'augmentation du gaz carbonique dans les hautes couches de l'atmosphère en particulier a augmenté de 14% en 70 ans. 

A ce rythme-là terme nous allons enfermer la terre dans une espèce de serre, [...] et nous allons assister à la fonte progressive des glaciers, c'est un phénomène qui parait maintenant irréversible, cela veut une élévation du niveau des mers d'une dizaine de mètres, [...] c'est un problème d'avenir lointain. Je peux vous donner un chiffre : les pessimistes disent 4 siècles, les optimistes disent 10 à 12 siècles. 

Pierre Piganiol concluait avec un certain humour, qui nous fait moins rire rétrospectivement : "Cela donne une image de la précision de nos prévisions de l'avenir !"

  • Production : Claude Dupont 
  • Indicatif   futur : regards sur le monde à venir - Méthodes et expérimentations pour explorer le futur - 1ère diffusion : 04/02/1970
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
2H18
18 min
Les Nuits de France Culture
George Oxley : "Sans le champignon nous ne serions pas des hommes"
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......