LE DIRECT
Jacques Derrida par Jacqueline Salmon

Jacques Derrida : "Circonfession est une autobiographie d'un genre nouveau, écrite dans les marges"

50 min
À retrouver dans l'émission

1991 |En juin 1991, "Du jour au lendemain" accueillait Jacques Derrida pour la parution de deux livres : "L'autre cap", aux Éditions de Minuit et le "Jacques Derrida" écrit par Geoffrey Bennington, mais aussi par Derrida lui-même.

Jacques Derrida par Jacqueline Salmon
Jacques Derrida par Jacqueline Salmon Crédits : Jacqueline Salmon

En juin 1991, Du jour au lendemain accueillait Jacques Derrida pour la parution de deux livres : L'Autre cap, aux Éditions de Minuit et le Jacques Derrida écrit par Geoffrey Bennington, mais aussi par Derrida, édité au Seuil dans la collection Les contemporains. C'est sous le texte de Bennington, dans les marges inférieures de chacune de ses pages et sur fond gris, que l'on pouvait découvrir la contribution de Derrida à ce livre : un texte, Circonfession, nourri d'éléments autobiographiques et composé de 59 séquences, périodes ou périphrases. 

Au micro d'Alain Veinstein, Jacques Derrida décrivait ce qu'avaient été les règles du jeu entre Geoffrey Bennington et lui, pour la réalisation de cette biographie d'un genre nouveau. Il disait surtout ce qu'était Circonfession, un texte qui aurait pu annoncer, préfigurer le livre qu'à ce moment-là encore Jacques Derrida envisageait d'écrire sur la circoncision, mais qu'il n'a, finalement, jamais écrit. 

Jacques Derrida : 

J'ai proposé à Bennington d'écrire ce livre avec moi. [...] J'ai imaginé que, à deux, une formule pouvait être inventée qui put, à la fois, laisser à quelqu'un d'autre la tâche de l'essai et me permettre une intervention. A partir de ce pari nous avons réfléchi, Geoffrey Bennington et moi-même, à ce que pourrait être cette collaboration. Nous avons écarté un certain nombre de formules déjà éprouvées, comme l'entretien, la correspondance ou la juxtaposition de deux colonnes. Et finalement, à un moment, l'idée qu'à un essai très théorique de sa part qui prendrait une forme très froide, sans aucune référence autobiographique, je pourrais essayer de répondre d'une autre manière. 

  • Production : Alain Veinstein
  • Réalisation : Bernard Treton
  • Du jour au lendemain - Jacques Derrida -1ère diffusion : 20/06/1991
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France

Chroniques

3H11
1h15

Les Nuits de France Culture

Chantal Akerman : "Il n'y a rien à dire disait ma mère et c'est sur ce rien que je travaille"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......