LE DIRECT
En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française

Jean-Paul Roussillon sur George Dandin : "Après son début touchant et dramatique il est très difficile de rendre la pièce comique"

30 min
À retrouver dans l'émission

1970 |Dans "La Comédie Française, 1680 - 1970" : Jean-Paul Roussillon expliquait sa mise en scène de "George Dandin" à Jacques Reynier. Cette émission a été diffusée pour la première fois le 9 octobre 1970.

En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française
En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française Crédits : afp - AFP

« Mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition ». Tel est le triste constat de George Dandin dans la première scène de la pièce de Molière qui porte son nom. Paysan devenu riche, il a épousé Angélique de Sotenville, fille d'un gentilhomme ruiné, et obtenu ainsi le titre de « George de la Dandinière ». Mais son mariage est un marché de dupe, et fait de lui un mari confondu. Les mésaventures de Dandin prêtent-elles à rire ou à pleurer ? Dans la mise en scène qu'il en proposait en 1970 à la Comédie française, avec Robert Hirsch dans le rôle titre, et Catherine Hiegel dans celui d'Angélique, le regretté Jean-Paul Roussillon soulignait le côté sombre de la pièce. Il en expliquait sa lecture à Jacques Reynier dans une émission intitulée "La Comédie-Française, 1680 - 1970", et diffusée pour la première fois le 9 octobre 1970. Il donne son point de vue sur la pièce : 

D'emblée George Dandin s'accuse d'avoir fait une sottise, on peut dire que faute avouée est à moitié pardonnée. A partir de ce moment-là on le plaint. Il s'accuse d'avoir fait une bêtise et en est malheureux. Il est très difficile après de rendre la chose comique. Cet homme-là a fait une faute d'ambition. Mais qui ne la fait pas ? Il rêvait de s'appeler "de la Dandinière"... mais il y a aussi les Sotenville qui ont quand même vendu leur fille. Ce sont peut-être les Sotenville les grands responsables. (...) Le climat est tout de même assez lourd, sinon dramatique il est du moins touchant.

C'était « La Comédie Française, 1680 - 1970 » : Jean-Paul Roussillon expliquait sa mise en scène de Georges Dandin à Jacques Reynier dans une émission diffusée pour la première fois le 9 octobre 1970. 

  • Production : Jacques Reynier  
  • Réalisation : Jacques Reynier  
  • La Comédie Française, 1680 - 1970 : Jean-Paul Roussillon explique sa mise en scène de Georges Dandin 
  • 1ère diffusion : 09/10/1970
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

1H45
30 min

Les Nuits de France Culture

Fiodor Chaliapine, l'enfant de Kazan
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......