LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Les Éditions de Minuit 1942-1955, Le devoir d'insoumission" Essai d'Anne Simonin - IMEC

"Les Éditions de Minuit possèdent un capital symbolique extrêmement fort mais qui se dévalue très rapidement si vous ne l’entretenez pas"

43 min
À retrouver dans l'émission

Pour guider nos pas dans l'histoire des Éditions de Minuit, nous sommes en compagnie d'Anne Renoult, commissaire de l’exposition "Les Combats de Minuit" à la BnF, et Anne Simonin, auteur de l'essai "Les Éditions de Minuit, 1942-1955, le devoir d’insoumission". Entretien 1/3 par Albane Penaranda.

"Les Éditions de Minuit 1942-1955, Le devoir d'insoumission" Essai d'Anne Simonin - IMEC
"Les Éditions de Minuit 1942-1955, Le devoir d'insoumission" Essai d'Anne Simonin - IMEC Crédits : IMEC

Depuis le 9 octobre, et jusqu'au 9 décembre 2018, se tient à la Bibliothèque Nationale de France l'exposition Les Combats de Minuit : Dans la bibliothèque de Jérôme et Annette Lindon. Faisant suite au don à la BnF des livres de leurs parents, fait par les enfants du couple Lindon, cette exposition était l'occasion idéale de consacrer notre programme aux Éditions de Minuit

Depuis la disparition en 2001 de Jérôme Lindon qui l'aura dirigée pendant plus de 50 ans, c'est Irène Lindon, sa fille, qui poursuit l'aventure à la tête de la maison, dans le prolongement naturel du rôle qui était déjà le sien depuis longtemps et la fidélité à l'exigence d'un éditeur qui a marqué la vie intellectuelle de la seconde moitié du XXème siècle. Que cette maison fondée dans un geste de résistance par Vercors et Pierre de Lescure sous l'Occupation soit toujours là, et bien là, en 2018, peut apparaître comme un miracle. Cette Nuit, nous raconte comment l'amour de la littérature, le talent d'éditeur, le sens du juste combat, l'indépendance et la liberté d'esprit de Jérôme Lindon ont rendu le miracle possible.

Pour guider nos pas dans l'histoire des Éditions de Minuit, nous sommes en compagnie d'Anne Renoult, conservatrice à la Bibliothèque Nationale de France et co-commissaire de l'exposition Les Combats de Minuit, et d'Anne Simonin, chercheur au CNRS, auteur, en 1994, d'un livre intitulé Les Éditions de Minuit 1942-1955. Le devoir d'insoumission (IMEC).

Pierre de Lescure et Jean Bruller, qui deviendra Vercors, fondent Minuit, maison d’éditions clandestine, en 1941. Au nez et à la barbe de la commission de censure mise en place par les nazis, ils éditent un premier ouvrage, Le Silence de la mer de Vercors. Cet acte fondateur porte la signature des Éditions de Minuit : combat, liberté et justice marquent l’exigence éditoriale de la maison.  

A la Libération, toutes les maisons d’éditions qui sont nées de la guerre vont souffrir des restrictions de papier qui perdurent jusqu’en 1949. Mais c’est surtout leur manque de fonds qui les met en péril. Comme le souligne Anne Simonin : 

Si les Éditions de Minuit n’ont pas de capital financier, elles possèdent un capital symbolique extrêmement fort mais qui se dévalue très rapidement si vous ne l’entretenez pas.

C’est dans ce contexte de faillite annoncée qu’arrive Jérôme Lindon, jeune homme de 21 ans qui a, malgré son jeune âge, vécu le maquis. Il se retrouve à la tête des Éditions de Minuit deux ans après son arrivée. Famille et amis ont mis la main à la poche pour soutenir la maison et La marche à l’étoile de Vercors, publié en 1943 sauve les finances. Suite à un désaccord avec ce dernier, Jérôme Lindon rachète la marque Éditions de Minuit. 

Avec la collection Documents, créée en 1949 et dédiée aux témoignages, il édite des ouvrages qui font souvent polémique. Inge Scholle, Paulhan, L’abbé Boulier, Bataille… tous ont "une façon de réécrire de façon plus objective l’histoire de la Résistance en ne passant pas par le roman. Puis s’en vient" - note encore Anne Simonin - l"a deuxième lutte homérique des Éditions de Minuit. C’est le bras de fer avec Gallimard en 1953" avec à la clé, un risque de rachat et une lutte pour la republication de textes de Desnos et d’Eluard. Mais Jérôme Lindon tient bon.

Retrouvez la suite des aventures et des combats des Éditions de Minuit dans la deuxième partie de l'entretien, puis la dernière.

  • Production : Albane Penaranda
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
Chroniques
0H43
20 min
Les Nuits de France Culture
Vercors : "Notre morale, notre éthique, aux Éditions de Minuit, est encore celle de l'individu entièrement libre"
Intervenants
  • Historienne, chercheuse au CNRS
  • conservatrice à la Bibliothèque Nationale de France et commissaire d'exposition
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......