LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Légende : Des femmes viennent déposer une gerbe pour la femme du soldat inconnu le 26 août 1970 à Paris, Place de l'Etoile
Épisode 8 :

Christine Delphy : "Tout est social, c'est la raison pour laquelle je m’oppose au naturalisme"

1h23
À retrouver dans l'émission

Théoricienne et militante féministe historique, Christine Delphy a œuvré à la création du MLF, à l'introduction des concepts de genre, de patriarcat, de travail domestique, et ne cesse de rappeler l'importance des luttes et de la pensée féministe pour parvenir à un changement radical de société.

Christine Delphy en 2011 pour la présentation d'un recueil de textes : "Un troussage de domestique", référence aux paroles de Jean-François Kahn sur l'accusation de viol envers DSK par Nafissatou Diallo.
Christine Delphy en 2011 pour la présentation d'un recueil de textes : "Un troussage de domestique", référence aux paroles de Jean-François Kahn sur l'accusation de viol envers DSK par Nafissatou Diallo. Crédits : Thomas Samson - AFP

Née en 1941, Christine Delphy est une figure incontournable de l’histoire du féminisme en France, tant sur le plan des combats militants que du point de vue théorique. En 1970 et 1971, elle fut de toutes les actions du Mouvement de libération des femmes, qu’elle contribua à fonder. Sociologue, membre du CNRS, ses recherches se sont attachées à identifier, dénoncer et analyser les ressorts de ce qu’elle nommait dans un article paru en octobre 1970 dans la revue Partisan « l’ennemi principal » : à savoir ce système d’exploitation et de domination des femmes qu’elle choisit d’appeler le patriarcat. Elle y mettait à jour l'existence d'un mode de production domestique distinct du mode de production capitaliste. 

Ce texte marqua le point de départ d'un travail au long cours portant sur l'exploitation économique des femmes, pour lequel elle forgea notamment le concept de travail domestique :

Le mode de production domestique, c’est la force de travail - j’emploie là un vocabulaire marxiste. La force de travail des épouses et souvent aussi des enfants, de moins en moins maintenant, mais pendant longtemps c’était aussi le travail des enfants, filles ou garçons (...), qui était utilisé par le chef de famille. Cela faisait partie de la notion même du mariage que les femmes fassent ce travail pour rien.

J’utilise le marxisme en réponse à l’idée qui est dans tout mon travail : d’abord que tout est social, c’est pour ça que je m’oppose au naturalisme ; et ensuite que tout est fondé sur la lutte entre les exploités et les exploiteurs. Cela s’oppose à l’idéalisme, c’est-à-dire aux gens qui vous disent : 'tout ça c’est de l’idéologie, c’est terrible, il y a des préjugés sur les femmes, il faut s’en débarrasser, etc.'

  • Par Charlotte Bienaimé 
  • Réalisation Anabelle Brouard
  • A voix nue - Christine Delphy : -1 : Se dire féministe, -2 : Libération des femmes, année zéro, -3 : L’ennemi principal (1ère diffusion : du 14 au 16/01/2019)
  • Indexation web : Véronique Vecten, Documentation Sonore de Radio France
Chroniques
6H48
8 min
Les Nuits de France Culture
Bibia Pavard : "Le MLF est le dernier mouvement d'avant-garde littéraire du XXème siècle"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......