LE DIRECT
À retrouver dans l'émission
Les Nuits de France Culture par Philippe Garbit
Le Bossu
SÉRIE
La Nuit des feuilletons 2/2
12 ÉPISODES DISPONIBLES
Nous nous contenterons, au cours de ces deux Nuits des Feuilletons, de suivre le premier ou les premiers épisodes des aventures de différents personnages ; « A suivre ! ».
Le Bossu
À propos de la série

« A suivre ! » 

Comme il est excitant de devoir patienter vingt-quatre heures… une semaine… voire un mois pour connaître la suite de son feuilleton préféré ! Un feuilleton qui, du reste, semble ne jamais s’achever… 

Nous nous contenterons, au cours de ces deux Nuits des Feuilletons, de suivre le premier ou les premiers épisodes des aventures de différents personnages, fort occupés à se battre en duel, à fomenter des complots, à séduire la veuve et l’orpheline, à échapper à des gangsters, à provoquer plus fort que soi, à détrousser les riches, à faire le tour du monde sans un sou en poche (non : avec cinq sous en poche) ! 

Etre le personnage d’un feuilleton n’est pas de tout repos, et la radio a toujours aimé les héros intelligents et vifs, ou très naïfs, certains très malhonnêtes et très méchants - mais aussi bien sûr les redresseurs de tort… sans parler des héroïnes aux formes pulpeuses (mais de bonne moralité)… !

L’histoire des feuilletons radiophoniques ? Jacques Angerie nous en parlera. Ponson du Terrail et son Rocambole, l’influence de ce roman-feuilleton en Russie au 19ème siècle et la reproduction de certains crimes de fiction dans la réalité, par de jeunes aristocrates ? C’est le sujet de thèse d’Alexey Lukashkin. Un roman policier inachevé - pour cause de décès de son auteur, Charles Dickens ? Sarah Thornton évoquera quelques-unes des plus de 200 suites et fins du Mystère d’Edwin Drood… 

Lors de la deuxième nuit, grâce à Luce Roudier, Félicité de Rivasson et Marie Palewska, Michel Zévaco (et ses Pardaillan), Paul Féval (son Bossu, et ses Mystères de Londres) et Paul d’Ivoi (et ses 5 sous de Lavarède), n’auront plus de secrets pour nous… ou mieux : ces secrets nous rendront encore plus désireux de lire et relire cette littérature populaire.

Et… Signé Furax (dont Malheur aux Barbus fut la première saison) … ?  Non ! Ce sera Malheur aux Imberbes !

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.