LE DIRECT
À retrouver dans l'émission
Les Nuits de France Culture par Philippe Garbit
Pompeii, Naples, Italy
SÉRIE

La Nuit des ruines, Par Antoine Dhulster

10 ÉPISODES DISPONIBLES
La ruine ne se réduit pas aux vestiges mais s’incarne dans l’écriture, la constitution de collections, toute action qui produit et laisse une trace. Contre l’oubli de ce qui est et ce qui fut.
Pompeii, Naples, Italy
Tous les Épisodes
39 min
59 min
LE 09/02/2020

"Mexique, dernier soleil" est le récit d'un voyage entre Mexico et Oaxaca, avec Georges Lavaudant et Joani Hocquenghem comme principaux guides dans un...

30 min
LE 09/02/2020

Pays lointain et mystérieux, le Cambodge suscitait en 1961 une grande curiosité en Europe. Bernard-Philippe Groslier, répond aux questions souvent naïves...

35 min
LE 09/02/2020

La Grèce antique, extrêmement valorisée dans la culture européenne, a longtemps occulté la réalité de la Grèce contemporaine. Du récit de René de Chateaubriand...

1h29
LE 09/02/2020

"Surpris par la Nuit" proposait en 2003, une série d'émission sur le Louvre, la 2ème émission explorait le rapport de photographes contemporains avec cette...

26 min
LE 09/02/2020

La Nuit des ruines - Entretien 2/3 avec Diane Scott. Critique, chercheuse et psychanalyste, rédactrice en chef de "Revue Incise", Diane Scott est la seconde...

44 min
LE 09/02/2020

L'émission "Elektrophonie" proposait une promenade musicale sur "La musique des ruines" avec Martin Gore du groupe Depeche Mode, qui publiait à l'époque...

25 min
LE 09/02/2020

Dans ce quatrième entretien "A voix nue" Jorge-Luis Borges s'entretient avec Jean Daive à propos des nouvelles "La bibliothèque de Babel" et "Les ruines...

1h
LE 09/02/2020

"Euphonia" : "Les ruines romantiques à la recherche du passé : Les châteaux", l'émission proposait d'écouter des oeuvres de Schumann, Donizetti, Wagner,...

6 min
À propos de la série

Les ruines se déclinent à l’infini dans la culture contemporaine : du cinéma post-apocalyptique aux photos de paysages dévastés ; de la poétique des ruines des auteurs romantiques à la mythologie des ruines chère à Borgès.

Faut-il y voir un motif culturel de notre époque ? 

Il y a bien une modernité des ruines… Mais les études archéologiques nous apprennent aussi que les civilisations de l’Antiquité, de l’Egypte à la Mésopotamie, étaient déjà attentives à la trace qu’elles laisseraient dans la mémoire des générations futures. 

La ruine se comprend, dès lors, comme le moyen d’une transmission. Elle ne se réduit donc pas aux vestiges mais s’incarne dans l’écriture, la constitution de collections, toute action qui produit et laisse une trace. Contre l’oubli de ce qui est et ce qui fut.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.