LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
George Sand (portrait de la femme de lettres par son ami le peintre Eugène Delacroix).
Épisode 1 :

"George Sand s’intéresse à la condition légale et métaphysique de la femme qu’elle décline dans tous les âges et dans toutes les classes"

38 min
À retrouver dans l'émission

La Nuit George Sand 1/2 - Entretien 1/4 avec Brigitte Diaz et José-Luis Diaz. Première nuit consacrée à la femme de lettres qui débute par un entretien avec Brigitte et José-Luis Diaz, éditeurs dans la Bibliothèque de la Pléiade d'une quinzaine de romans de George Sand.

Portrait (détail) de George Sand par Félix Nadar en 1869.
Portrait (détail) de George Sand par Félix Nadar en 1869. Crédits : BNF, Gallica, Domaine public.

Lorsque l’on a écrit près de 70 romans, lorsque sa Correspondance occupe 25 volumes, lorsque ses écrits autobiographiques sont conséquents, on mérite, au minimum, deux Nuits sur France Culture.

La parution, en Pléiade, pour la première fois, d’œuvres romanesques de George Sand nous a donné l’idée de fouiller dans les archives de la radio…et nous y avons déniché, entre autre, Jacqueline Maillan dans le rôle de George Sand, mais aussi Juliette Gréco ! 

Pour introduire cette nuit d'archives Philippe Garbit reçoit Brigitte et José-Luis Diaz, éditeurs dans la Bibliothèque de la Pléiade d'une partie des romans de George Sand. Deux tomes réunissent quinze romans dont Indiana, La Mare au Diable, La Petite Fadette, Elle et lui, Mauprat, Lucrezia Floriani, Le Château des Désertes, parmi d’autres. 

George Sand n’a pas souhaité endosser le costume, pas très gratifiant à l’époque, de femme auteur, elle n’a pas choisi son pseudonyme mais elle l’a endossé et l’a fait sien. 

Sur sa reconnaissance littéraire :  

Sand est très connue au XXème et XXIème siècle, on a greffé sur elle une légende (ses amours…) et si ses romans champêtres étaient encore lus au début du XXème, il faudra attendre les années 1970 pour un véritable mouvement de réédition de ses oeuvres, qui aboutit cinquante ans plus tard à cette entrée dans la Pléiade en tant que romancière. Elle y est depuis les années 70 en tant qu'autobiographe, grâce justement aux deux volumes édités par Georges Lubin.

A propos de sa production romanesque :

De 1831 à 1876, il y a beaucoup d’années de production romanesque, beaucoup de changements de veine, de changements de manière, c’est cela qui la caractérise, sa capacité à se renouveler à chaque fois avec cependant des thèmes récurrents, des constantes.  Il y a la région, le Berry qu’elle investit peu à peu, sans doute sur le modèle de Walter Scott avec l’Écosse. Il y a un côté "George Sand, Walter Scott du Berry" comme elle aime à se l’entendre dire, en particulier dans le roman 'Mauprat'. Les grandes constantes dans son œuvre sont les femmes, le peuple, l’artiste.

George Sand s’intéresse à la condition de la femme, sa condition légale et métaphysique dans tous ses aspects, qu’elle décline dans tous les âges, dans toutes les classes. 

  • Par Philippe Garbit 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit George Sand 1/2 - Entretien 1/4 avec Brigitte Diaz et José-Luis Diaz (1ère diffusion : 08/11/2020)

Bibliographie

Romans I , George Sand

Romans IBibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2019

Georges Sand, Romans II

Romans IIBibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2019

Intervenants
  • enseigne à l'Université Paris VII, René Diderot, et fait partie du Groupe international des Etudes balzaciennes
  • Éditrice des romans de George Sand dans la Bibliothèque de la Pléiade.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......