LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La romancière George Sand, habillée en homme et fumant la pipe dans les années 1835.
Épisode 5 :

Olivier Bara : "Le théâtre est pour George Sand un moyen de poursuivre sa réflexion socio-politique et sa tentative de réenchantement du monde"

28 min
À retrouver dans l'émission

La Nuit George Sand 2/2 - Entretien 2/4 avec Olivier Bara, spécialiste du théâtre et de l'opéra au XIXème siècle, il a écrit un essai sur George Sand intitulé "Le Sanctuaire des illusions, George Sand et le théâtre" et a collaboré au tome II de l'édition en Pléiade de ses romans.

Alexandre Manceau Damien (1817-1865) lit le réglement du "Théâtre de Nohant" aux membres de la compagnie.1850. Dessin exposé au Musée George Sand Et De La Vallée Noire.
Alexandre Manceau Damien (1817-1865) lit le réglement du "Théâtre de Nohant" aux membres de la compagnie.1850. Dessin exposé au Musée George Sand Et De La Vallée Noire. Crédits : Photo by DeAgostini/Getty Images - Getty

Deuxième entretien de la nuit avec _Olivier Bara_, spécialiste du théâtre et de l'opéra français au XIXème siècle, ainsi que des relations entre littérature romantique et arts du spectacle. Il a publié Le Sanctuaire des illusions, George Sand et le théâtre, il a collaboré à la Pléiade pour le Tome II des romans de George Sand, sur trois titres, Lucrezia Floriani, Le Château des Désertes, Les Maîtres sonneurs

Le Château des Désertes est une bonne entrée dans la thématique de George Sand et le théâtre, en effet, ce roman est une fiction de théâtre et, en même temps, la transposition romanesque des activités théâtrales du théâtre privé de Nohant qui commencent vers 1846, ces activités se fondent en grande partie sur le théâtre improvisé. 

Le théâtre pour George Sand est à la fois une réalité et une utopie. Il y a la distraction des veillées familiales et amicales, et, en parallèle, l’écriture du roman qui se veut transformation, transfiguration, métamorphose de ce matériau biographique pour projeter une utopie du théâtre, puisque le théâtre inventé dans 'Le Château des Désertes' est un théâtre impossible. C’est, en effet, un théâtre d’improvisation, sans texte, sans auteurs ou possédant plusieurs auteurs possibles puisque que nous assistons, par exemple, aux représentations improvisées d’un 'Don Juan' qui mélange Tirso de Molina, Molière, Mozart…Un 'Don Juan' qui appartient finalement à ses comédiens fictifs…

A propos des veillées théâtrales à Nohant :

Les veillées à Nohant se fondent d’abord sur le théâtre pour le cercle familial, puis, pour les domestiques, pour les habitants alentours (…) les œuvres jouées sont des canevas, puis des pièces semi-dialoguées et, enfin, des pièces entièrement dialoguées. Le théâtre de Nohant est rattrapé par son activité théâtrale officielle à Paris. George Sand fait partie, avec Dumas fils, des grands dramaturges fêtés sous le Second Empire. 

Le théâtre est pour George Sand un moyen de poursuivre sa réflexion socio-politique et sa tentative de réenchantement du monde.

Le théâtre en ‘vrai’ est un théâtre qui peut aussi entrainer des échecs, des ‘fours’, elle en a essuyé un certain nombre. Ainsi, en 1840, elle débuta par un échec cuisant avec 'Cosima', ce qui a entrainé son éloignement un temps des scènes parisiennes… par compensation il y a eu la création du théâtre de Nohant.

  • Par Philippe Garbit 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit George Sand 2/2 - Entretien 2/4 avec Olivier Bara (1ère diffusion : 15/11/2020)
Intervenants
  • Professeur, spécialiste du théâtre et de l'opéra français au XIXème siècle, ainsi que des relations entre littérature romantique et arts du spectacle.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......