LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photographie de la pièce de théâtre "Marie des poules, gouvernante chez George San" avec Béatrice Agenin.

Béatrice Agenin : "On est toutes un peu George Sand, toutes les femmes ont à prendre quelque chose chez elle"

29 min
À retrouver dans l'émission

La Nuit George Sand 2/2 - Entretien 3/4 avec Béatrice Agenin qui interprète George Sand et Marie Caillaud dans la pièce "Marie des poules, gouvernante chez George Sand" au théâtre Montparnasse. Elle raconte la genèse de cette pièce (aux multiples "Molières") écrite par Gérard Savoisien.

Photographie de la pièce de théâtre "Marie des poules, gouvernante chez George San" avec Béatrice Agenin.
Photographie de la pièce de théâtre "Marie des poules, gouvernante chez George San" avec Béatrice Agenin. Crédits : Théâtre Montparnasse

Après l’historienne Michelle Perrot et l’essayiste Olivier Bara, le troisième entretien de cette Nuit donne la parole à la comédienne Béatrice Agénin, interprète de George Sand dans la pièce Marie des poules, gouvernante chez George Sand au théâtre Montparnasse. La pièce Marie des poules a reçu plusieurs récompenses aux Molières 2020, notamment pour Béatrice Agénin, sacrée meilleure comédienne dans un spectacle du théâtre privé. 

On est toutes un peu George Sand, toutes les femmes ont à prendre quelque chose chez elle. Elle a été, sans doute, la première à vivre de son écriture. (…) Elle est encore un exemple. 

Marie était une petite gouvernante qui entra au service de George Sand à onze ans. Elle a joué 35 pièces à Nohant dans le théâtre de George Sand. Les pièces de la dramaturge ont été jouées à la Comédie Française, mais elle trouvait le temps de faire des répétitions dans son village. 

Béatrice Agenin explique qui était Marie, une femme qui a réellement existé :  

Marie Caillaud est une petite bonne placée à onze ans, extrêmement vive, George Sand lui a appris à lire, à écrire (…) Elle s’est révélée. J’ai rencontré une arrière-arrière-fille de Marie Caillaud qui m’a expliqué que dans sa famille on ne parlait pas de cette histoire. George Sand dans ses lettres citait souvent cette Marie qu’elle adorait. Mais à partir du moment où elle est tombée enceinte du fils de George Sand, Maurice, elle n’en a plus jamais parlé.

Elle explique la genèse de Marie des poules. Originaire du Berry, cette pièce a été écrite à sa demande par Gérard Savoisien :

Je pensais qu’il allait écrire un monologue. Je pense que beaucoup d’actrices sont capables de passer d’un personnage à un autre avec aisance. C’est extrêmement ludique. J’appelle cela vraiment une chance car il faut y croire. Il faut se dire ‘Si, si on peut passer d’un personnage assez masculin de soixante-dix ans à un personnage qui a onze ans, quinze ans, vingt ans. Tout au début je n’y croyais pas, mais Gérard Savoisien m’a dit ‘au théâtre on peut tout faire’. 

La pièce commence à la fin de la vie de Marie Caillaud qui est un peu tombée dans l’alcool : "elle a beaucoup souffert d’être rejetée par cette famille bourgeoise dans laquelle elle a vécu un extraordinaire moment par le théâtre, par un échange d’amour et par la bienveillance de Georges Sand". George Sand avait écrit d’elle :  "je lui apprends à lire avec une douceur absolue et j’apprends sur une intelligence parfaitement nette". 

  • Par Philippe Garbit 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit George Sand 2/2 - Entretien 3/4 avec Béatrice Agenin (1ère diffusion : 15/11/2020)
Chroniques
5H30
47 min
Les Nuits de France Culture
Juliette Gréco lit "Histoire de ma vie" d'après George Sand
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......