LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Signac, les harmonies colorées - Sous la direction de Marina Ferretti et Pierre Curie - Fonds Mercator; Illustrated édition (2021)
Épisode 6 :

Charlotte Hellman : "Seurat a été le mentor de Paul Signac, son ami, l’homme qui a changé son existence"

37 min
À retrouver dans l'émission

La Nuit Paul Signac - Entretien 2/3 avec Charlotte Hellman qui évoque l'engagement de Paul Signac envers Emile Zola et le capitaine Dreyfus ainsi que son activité de collectionneur, notamment des néo-impressionnistes.

Paul Signac sur son bateau en 1895.
Paul Signac sur son bateau en 1895. Crédits : Charlotte Hellman Cachin - Archives Signac

Double actualité du peintre Paul Signac (1863-1935) en ce début d’automne. 

Tout d’abord l’exposition Paul Signac collectionneur, au Musée d’Orsay, du 12 octobre 2021 au 13 février 2022 ; ensuite la parution de son Journal, dans la collection Art et artistes, chez Gallimard. L’occasion pour les Nuits de rencontrer Charlotte Hellman, arrière-petite-fille de l’artiste, éditrice du Journal et d’évoquer, à travers les archives, les admirations, les engagements et les amitiés de Paul Signac : l’Affaire Dreyfus, Clemenceau, Saint-Tropez, Félix Fénéon, Venise, Stendhal…sujets abordés dans le Journal, et paysages-quand il s’agit de lieux...-présents dans sa peinture.

C’est à la lecture du Journal d’Eugène Delacroix que Paul Signac avait décidé de tenir son propre journal. Celui-ci montre un peintre très impliqué dans son époque et qui ne mâchait pas ses mots pour juger ses "confrères" contemporains.

Charlotte Hellman évoque comment, dans son Journal, il relate certaines périodes de sa vie, notamment la Première guerre mondiale : 

Paul Signac a repris la plume pendant la guerre qui est un moment extrêmement sombre de son existence, probablement le plus sombre. C’est la négation de tout ce à quoi il a cru depuis toujours. Il vit cette période comme une trahison personnelle, notamment le changement de certains de ses grands amis qui étaient comme lui pacifistes et internationalistes et qui vont devenir bellicistes… Il va se sentir très seul. Il commence alors une correspondance avec Romain Rolland avec qui il développera une amitié très intense. 

A propos de son engagement dans l'affaire Dreyfus

Il est l'un des tous premiers à soutenir Emile Zola, dans un premier temps, et puis, avec Pissarro et d'autres, il va être l'un des tous premiers à signer la fameuse pétition de L'Aurore en soutien au capitaine Dreyfus. 

A propos de son activité de collectionneur, qui est le thème de l’exposition Paul Signac collectionneur, au Musée d’Orsay, elle rappelle qu'à à vingt ans il achète deux Cézanne :

Son premier grand choc c'est la peinture de Monet qui va décider de sa vocation, et puis Delacroix, Manet, mais ils sont déjà hors de portée de son porte-monnaie. Et puis viendront ensuite les tableaux de Pissarro, de Renoir, ses maîtres, et puis Degas. 

Et puis, bien sûr, il y a le cœur battant de toute l’exposition, l’œuvre de Seurat qui a été son mentor, son ami, son maître, l’homme qui a véritablement changé le cours de son existence… A partir de cette rencontre il va devenir le propagateur et le théoricien des néo-impressionnistes.

  • Par Philippe Garbit
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Rédaction web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • La Nuit Paul Signac - Entretien 2/3 avec Charlotte Hellman (1ère diffusion : 10/10/2021)
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......