LE DIRECT
Dani et ses soeurs Jane et Véronique

Dani : "La chanson 'Boomerang' est restée sur une étagère des disques Vogue durant des années"

38 min
À retrouver dans l'émission

2017 |Deuxième entretien pour sa "Nuit rêvée" avec Dani, chanteuse et comédienne, elle évoque Serge Gainsbourg, Etienne Daho, Daniel Darc et ... les roses. Entretien 2/3 par Albane Penaranda.

Dani et ses soeurs Jane et Véronique
Dani et ses soeurs Jane et Véronique Crédits : Coll. personnelle de Dani

C'est l'histoire d'un oiseau de nuit, à la silhouette et au sourire duquel est accroché aujourd'hui encore quelque chose des 60's et 70's : un air de liberté, un enthousiasme sans calcul, avec les risques que cela implique, un style, qui ne s'invente pas, qui fait tout et transcende les modes. C'est une histoire faite de rencontres, avec les hauts et les bas qui font que les existences valent d'avoir été vécues. C'est l'histoire d'une jeune fille de province qui rêvait de Paris et d'une vie hors-norme, c'est l'histoire de Dani. 

Dans cette Nuit Rêvée, à travers les archives qu'elle a choisi de nous faire entendre, elle nous rappelle quelques chapitres de cette histoire : le temps de l'Alcazar avec Jean-Marie Rivière, celui de La Nuit américaine et de L'Amour en fuite avec François Truffaut, sa vocation manquée dans les arts plastiques avec César. Dani a voulu aussi nous faire entendre les voix de trois amis qui ont compté pour la chanteuse qu'elle est avant tout : Daniel Darc, l'ancien chanteur du groupe Taxi Girl, Serge Gainsbourg, qui pour elle façonna le boomerang qu'il revint à Étienne Daho de relancer quelques années plus tard. Étienne Daho, "son petit frère", que l'on entend ici dans "Hors-champs" en 2016. Enfin, pas plus une nuit qu'un seul jour ne pouvant se passer pour Dani loin des roses, c'est dans un bouquet de ces fleurs, pour lesquelles elle nourrit une véritable passion, qu'elle a souhaité que s'achève sa Nuit Rêvée

Elle débute ce deuxième entretien en racontant son arrivée à Paris, avec beaucoup d'insouciance, elle commence à faire des photos, rencontre le futur père de ses enfants, un photographe, on lui propose de chanter. 

Mon premier tube a été 'Papa vient d'épouser la bonne', une chanson que Jean-Marie Rivière m'avait proposé à l'Alcazar. Cette chanson a fait un carton. Pourtant je déteste le mot bonne. Mais c'était des mots français, tout le monde s'y reconnaissait. 

Sur la chanson Boomerang écrite par Serge Gainsbourg :

J'avais été sélectionné en 1974 pour représenter la France à l'Eurovision. Cette année-là on a perdu un président de la république, Monsieur Pompidou, donc la France était en deuil le jour de l'Eurovision. Alors je n'ai pas participé à l'émission. [...], l'année d'après on me redemande de participer à l'Eurovision je demande alors à Serge de m'écrire une chanson. Ce sera 'Boomerang'. On la présente à l'organisation de l'Eurovision et on se fait jeter ! Car pour l'Eurovision on ne doit pas parler de dingue, de flingue, etc. Je refuse de chanter une autre chanson. Alors cette chanson est restée sur une étagère des disques Vogue. C'est Etienne Daho qui m'a dit plus tard qu'il fallait l'enregistrer.

Ecouter le 1er entretien, le dernier.

  • Production :  Albane Penaranda 
  • Réalisation : Virginie Mourthé 
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France

Chroniques

4H10
28 min

Les Nuits de France Culture

Un questionnaire de Proust avec Serge Gainsbourg
Intervenants
  • Chanteuse et comédienne
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......