LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Savennières, village natal de Danièle Sallenave, l'église St-Pierre-St-Romain.

Danièle Sallenave : "Par pitié, laissons les religions à la porte de l’école"

41 min
À retrouver dans l'émission

La Nuit rêvée de Danièle Sallenave - Entretien 2/3. Danièle Sallenave, nous parle dans son dernier ouvrage "L'Eglantine et le muguet", de son éducation et de son attachement aux valeurs républicaines. Un héritage familial auquel elle est allée se confronter sur la terre de son enfance, en Anjou.

A Savennières, village natal de Danièle Sallenave, l'église St-Pierre-St-Romain.
A Savennières, village natal de Danièle Sallenave, l'église St-Pierre-St-Romain. Crédits : Travail personnel par Mbzt / via wikimédia

Danièle Sallenave nous parle dans son dernier ouvrage, L'Eglantine et le muguet, de son éducation et de son attachement aux valeurs républicaines : 

Écrire l’histoire c'est la voir par en dessous, incarnée dans un lieu et chercher dans ce lieu tout ce qui est local mais, en même temps, ouvre sur la grande histoire. Cette sédimentation, fruit du passé régional, donne de la France une identité complexe, loin des mythes simplificateurs.  

Fille d’instituteurs républicains, quand elle parle de la  guerre scolaire entre privé et publique qui "ne s’est jamais éteinte", elle précise : 

Je n’attaque pas la croyance religieuse, je dis clairement que je n’ai jamais eu et que je n’ai rien contre la croyance, je ne la partage pas.

Mais pour elle, "le cléricalisme, tentative d’emprise de la religion sur la vie publique  n’est pas acceptable". Sa réflexion sur le passé la mène à nos débats d’aujourd’hui et elle implore : "Par pitié, laissons les religions à la porte de l’école". 

Danièle Sallenave justifie ses choix d’archives pour cette Nuit Rêvée. On y croise la grande histoire, celle de "la colonisation spirituelle" de l’Algérie, d’Alembert qui pour elle "organise ce qui est le rêve, c’est-à-dire, l’union des lettres et de la science". On y découvre aussi ses admirations pour Pierre Soulage, "l’homme qui a fait du noir une couleur" et pour le trompettiste Ibrahim Maalouf.  

Écouter la première partie de l'entretien, la fin.

  • Par Philippe Garbit 
  • Réalisation Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
  • La Nuit rêvée de Danièle Sallenave - Entretien 2/3 - 1ère diffusion : 30/09/2018
Chroniques
4H08
25 min
Les Nuits de France Culture
Agora - Pierre Soulages
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......