LE DIRECT
Fabrice Luchini
Épisode 8 :

Louis-Ferdinand Céline : "Voyage au bout de la nuit a fait tellement de bruit que ça m’a nuit pour la médecine, alors j’ai été obligé de travailler dans la littérature"

30 min
À retrouver dans l'émission

1959 |En 2011, France Culture décidait de faire entendre la voix de Céline à travers des archives inédites ou méconnues, remontées dans une série "A voix nue". Redécouvrez cet épisode tiré d'un entretien du 16 juin 1959 entre Francine Bloch et l'écrivain, chez lui, à Meudon.

La maison de Louis-Ferdinand Céline et de sa veuve Lucette Destouches à Meudon.
La maison de Louis-Ferdinand Céline et de sa veuve Lucette Destouches à Meudon. Crédits : Martin BUREAU - AFP

En 2011, "A Voix Nue" décide de diffuser des archives sonores de Céline inédites ou peu diffusées.

La première émission de la série permettait ainsi d'écouter un entretien réalisé par Francine Bloch à Meudon le 16 juin 1959, pour la phonothèque nationale de la BNF. 

Louis-Ferdinand Céline évoquait ses deux métiers, écrivain et médecin et comment il était arrivé à l'écriture :

J’avais la vocation de médecin et puis dans le cours de la médecine j’avais des ennuis économiques, que tout le monde qui est né pauvre peut avoir, et alors pour résoudre ces problèmes-là, je me suis dit rien de mieux que faire un petit livre. Et mon ambition c’était d’égaler Dabit à ce moment-là. Et alors j’ai dit ‘ben je vais en faire un aussi, un petit livre’, mais je vais le mettre sous le nom de ma mère, comme ça personne ne saura que c’est moi, et ça ne me gênera pas pour la médecine. Et alors le livre est sorti, c’était 'Voyage'.  Et ça a fait tellement de bruit que ça m’a nuit pour la médecine, alors j’ai été obligé de travailler dans la littérature… Sans ça je n’y tenais pas du tout. La littérature m’a emmené à d’autres livres et puis à des ennuis que vous connaissez. 

Il se souvenait de la sortie de Voyage au bout de la nuit , et de l'effet que fit ce livre dans le monde littéraire. Il expliquait que "le lecteur est dans la même position qu'un passager à bord du paquebot (...) il est là pour se délecter".

Dans la deuxième partie de l'émission, Francine Bloch racontait avec humour les conditions de cet entretien avec Céline, dans la maison de l'écrivain, 25 ter route des Gardes à Meudon. Il vivait là depuis 1951, amarré au-dessus de la Seine dans une jolie maison, avec sa femme Lucette Almensor, entouré de chiens, de chats, d’un perroquet….

  • Par Mathieu Garrigou-Lagrange
  • Réalisation : Jean-Claude Loiseau
  • A voix nue - Louis Ferdinand Céline, 2 : D'après des entretiens avec Louis-Ferdinand Céline, par Francine Bloch, 1959 (1ère diffusion : 14/02/2011)
  • Indexation web : Sandrine England pour la documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......