LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jérôme Bel
Épisode 4 :

Yvonne Rainer : "Mes premiers solos étaient bâtis sur la répétition, une même phrase se répétait avec d’infimes variations"

35 min
À retrouver dans l'émission

Yvonne Rainer figure de la "post-modern dance" américaine des années 60 et 70 est l'une des créatrices du célèbre Judson Dance Theater de New York aux côtés de Steve Paxton, Trisha Brown et Lucinda Childs. Retour sur ce moment historique grâce à un entretien dans "Studio Danse" le 29 juin 2002.

Répétition de la danseuse et chorégraphe Yvonne Rainer à l'église "Judson Memorial Church " à New York en 1962.
Répétition de la danseuse et chorégraphe Yvonne Rainer à l'église "Judson Memorial Church " à New York en 1962. Crédits : Photo by Robert R. McElroy/Getty Images - Getty

Ainsi que Laurent Goumarre la présentait en ouvrant le numéro de "Studio Danse" dont elle était l'invitée en 2002, Yvonne Rainer est l'une des figures historiques de la post-modern dance américaine des années 60  et 70, l'un des membres fondateurs du célèbre Judson Dance Theater de New York aux côtés de Steve Paxton, Trisha Brown, Lucinda Childs, pour ne citer qu'eux.  

Yvonne Rainer revenait sur son histoire de danseuse, sur son parcours de chorégraphe, une activité qu'elle avait abandonnée au début des années 70 pour se consacrer au cinéma expérimental. 

Mes premiers solos étaient bâtis sur la répétition, une même phrase se répétait avec d’infimes variations. (...) Autre caractéristique de mes premiers travaux je voulais éviter de produire des mouvements d’attaques, il s’agissait d’avoir un flux régulier, une dépense énergétique égale quelques soient les actions à accomplir : sauter, s’allonger, se relever. Quelques soient les postures, le spectateur pouvait ainsi percevoir la danse comme un tout sans partie distinctive.

Avec beaucoup d'humour, elle racontait notamment comment elle était revenue, pas loin de trente ans après, à cette activité de chorégraphe parce qu'un jour Baryshnikov en personne l'avait appelée pour lui commander une chorégraphie.  À elle… qui, nettement plus que lui, a représenté dans l'histoire de la danse l'avant-garde dans ce qu'elle aura eu de plus radical. 

Cet entretien était aussi l'occasion de comprendre ce que représentait l'héritage d'Yvonne Rainer et de la danse post-moderne américaine des années 60/70, en particulier pour une génération de chorégraphes français apparue au milieu des années 90.  

  • Par Laurent Goumarre
  • Réalisation : Gérard Brodin
  • Studio danse - Yvonne Rainer (1ère diffusion : 29/06/2002)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......