LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Années 50 : des élèves d'une école primaire regardent la télévision dans une bibliothèque.

Thierry Garrel : "Je n’ai eu qu’une seule ligne de conduite : faire de la télévision d’auteur"

59 min
À retrouver dans l'émission

Dans le cadre d'une série sur les "Passeurs de réel", autrement dit les cinéastes et acteurs de la production documentaire, Jean-Baptise Pérétié consacrait une émission à Thierry Garrel, ancien directeur de l'unité documentaire d'Arte.

Années 50 : des élèves d'une école primaire regardent la télévision dans une bibliothèque.
Années 50 : des élèves d'une école primaire regardent la télévision dans une bibliothèque. Crédits : Photo by H. Armstrong Roberts/ClassicStock/Getty Images) - Getty

Nicolas Philibert, Denis Gheerbrandt, Chris Marker, William Karel, Claire Simon, Chantal Ackerman, Alain Cavalier - et tant d'autres.  Impossible de citer l'ensemble des cinéastes dont il a accompagné le travail, en leur offrant un espace de diffusion. A l'INA, où il travailla dans les années 1970, puis au sein de La Sept et d'Arte France, dont il dirigea l'unité documentaire de 1987 jusqu'à son départ en 2008, Thierry Garrel a permis un extraordinaire renouveau du cinéma documentaire de création, qui connut, de son temps, une forme d'âge d'or en France, et dont son départ d'Arte sonnait aussi, d'une certaine façon, le glas. 

"Sur les docks" consacrait, en 2009, une série d'émissions aux "Passeurs de réel", autrement dit aux cinéastes et acteurs de la production documentaire, dont le deuxième volet donnait était consacré à Thierry Garrel. 

Trois réalisateurs, dont Alain Cavalier, et deux producteurs décrivaient l'expérience qui fut la leur à son contact, sa manière d'accompagner les films en en suivant en particulier le montage avec la plus vive attention.

Didier Cros

A force de faciliter, de permettre aux autres de créer une œuvre, il a finalement construit la sienne, au fil du temps. Thierry Garrel c’est un peu l’équivalent de la politique des auteurs des 'Cahiers du Cinéma'. Son départ ce n’est pas une page qui se tourne, c’est quinze volumes qui se ferment.

Puis Thierry Garrel expliquait lui-même de quelle façon il avait tâché d’œuvrer à faire ce qu'il appelait une "télévision d'auteur" :

J’ai travaillé avec des gens de générations très différentes et je n’ai eu qu’une seule ligne de conduite : faire de la télévision d’auteur. Je pensais que la télé sans auteurs c’était comme du bois sec, du bois mort. Pour que ça fleurisse, il fallait des auteurs. 

Avec Samuel Collardey, Alain Cavalier, Tancrède Ramonet, Didier Cros, Jacques Bidou et Thierry Garrel.

  • Par Jean-Baptiste Pérétié 
  • Réalisation : Nathalie Battus
  • Sur les docks - Passeurs de réel : Thierry Garrel (1ère diffusion : 12/05/2009)
  • Indexation web : Sandrine England pour la Documentation Sonore de Radio France
  • Archive-Ina Radio France
Chroniques
3H06
40 min
Les Nuits de France Culture
Marie-José Mondzain : "J’ai voulu dans ce livre, 'Homo Spectator', faire de la naissance du spectateur la naissance du sujet humain"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......