LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photo prise en décembre 1974 de René Dumont, ancien ingénieur agronome, premier candidat écologiste à l'élection présidentielle française en 1974.

René Dumont : "Nous sommes en train de jouer avec la planète comme des enfants lâchés dans une maison en papier avec une boîte d'allumettes"

26 min
À retrouver dans l'émission

En 1977, René Dumont, qui fut le premier candidat écologiste à l'élection présidentielle de 1974, était au micro de Jacques Paugram à l'occasion de la parution d'un nouvel ouvrage intitulé "Seule une écologie socialiste...".

Photo prise en décembre 1974 de René Dumont, ancien ingénieur agronome, premier candidat écologiste à l'élection présidentielle française en 1974.
Photo prise en décembre 1974 de René Dumont, ancien ingénieur agronome, premier candidat écologiste à l'élection présidentielle française en 1974. Crédits : staff - AFP

Il fut le premier candidat écologiste à l'élection présidentielle, en 1974, et publiait alors un livre-programme intitulé L'Utopie ou la mort

Nous sommes en train de jouer avec la planète comme des enfants lâchés dans une maison en papier avec une boîte d'allumettes. (...) Avec la différence que le feu prend tout de suite avec des allumettes, alors que la destruction de la planète prendra un siècle. 

Ingénieur agronome, chercheur et enseignant à l'Institut national agronomique de Paris, René Dumont adopta dans les années 1970 une position politique alors fort peu en vogue, développant l’idée qu'il faut se libérer du carcan de l'économie du profit pour sauvegarder la  planète, lutter contre le gaspillage et la destruction de la couche d'ozone, réduire la consommation d'énergie et l'insolent pillage du tiers monde sur lesquels ces fléaux se fondent. 

En 1977, il était au micro de Jacques Paugram à l'occasion de la parution d'un nouvel ouvrage intitulé Seule une écologie socialiste...

Je n’avais pas vu la menace d’ensemble qui pesait sur notre civilisation. J’avais bien vu la menace sur l’agriculture, j’avais bien vu la famine dans le tiers-monde dès 1966, mais je n’avais pas vu que la menace était aussi effroyable, qu’il s'agissait de la disparition de nos ressources d’énergies, de la menace sur nos climats, nos rivières... Que c'était finalement l’humanité qui risquait de disparaître au cours du siècle prochain.

Il revient sur sa déception dans sa recherche d’un socialisme humaniste : 

J’ai espéré un socialisme humaniste mais j’ai été déçu. (...) A partir du moment où l'on supprime le capitalisme, en principe on établit une 'société parfaite'. Mais cette société n’autorise pas la critique, car elle se proclame parfaite dès l'origine...

  • Par Jacques Paugam 
  • Parti Pris - René Dumont, Ecologie et Socialisme (1ère diffusion : 01/06/1977)
  • Indexation web : Sandrine England pour la Documentation Sonore de Radio France
  • Archive-Ina Radio France
Chroniques
5H21
1h01
Les Nuits de France Culture
Le tirage au sort, démocratique ?
Intervenants
  • agronome, un des fondateurs de l'écologie politique française (1904-2001)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......