LE DIRECT
Laurent Laffitte et Zita Hanrot dans "Paul Sanchez est revenu" film de Patricia Mazuy, 2018.

Patricia Mazuy sur le travail avec les acteurs : "Parfois en travaillant sur du faux, on tombe sur du vrai."

30 min
À retrouver dans l'émission

2018 |Dans ce deuxième entretien de la Nuit consacrée à Patricia Mazuy, la réalisatrice nous ouvre les portes du monde qui l’inspire, celui des artistes et des œuvres qui la nourrissent.

Laurent Laffitte et Zita Hanrot dans "Paul Sanchez est revenu" film de Patricia Mazuy, 2018.
Laurent Laffitte et Zita Hanrot dans "Paul Sanchez est revenu" film de Patricia Mazuy, 2018. Crédits : SBS distribution

Patricia Mazuy aime les mots. Ceux de James Sallis, auteur de polar, qu’elle a invité à rejoindre l’équipe de scénaristes alors qu’elle avait pour projet de réaliser une suite du Privé de Robert Altman, son film préféré. Le projet a capoté, mais elle se souvient de James Sallis : "Sa langue est très belle, c’est un vrai écrivain… C'était un vieux pépé qui buvait pas mal". 

La réalisatrice chérit les nouvelles de Raymond Carver ainsi que celles de Lucia Berlin, l'auteure du Manuel à l’usage des femmes de ménage. Quand on parle de roman, c’est La Porte du soleil d’Elias Khoury qui lui vient à l’esprit parce qu’elle "aime l’épique aussi". 

Pour ce qui est des films, il en est qu’elle pourrait revoir "quarante fois" sans se lasser. C’est le cas  d’Habemus papam de Nanni Moretti, "le dieu du monde, s’il faut des dieux" ou de My Darling Clementine. Ce qu’elle aime chez Altman comme chez Lars von Trier, c’est la liberté de leurs trajets. Elle cite aussi Alfred Hitchcock, Steven Soderbergh, Jean-Luc Godard, Renoir… Plus inattendu, Patricia Mazuy nous dit son goût pour les films burlesques soviétiques tel Les Aventures extraordinaires de Mr West au pays des Bolcheviks (1924) de Lev Koulechov

Enfin, la réalisatrice revient sur son travail avec les comédiens : 

Avec des acteurs de théâtre on peut aller dans le 'too much' pour après redescendre, on peut se tromper. Parfois en travaillant sur du faux, on tombe sur du vrai, beaucoup plus fort que quelque chose d’instinctif.

  • Production : Mathilde Wagman 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
  • La Nuit rêvée de Patricia Mazuy - Entretien 2

Chroniques

4H11
1h

Les Nuits de France Culture

Les jeudis littéraires de Pascale Casanova : "Elias Khoury et Edmond Amran El Maleh : le roman, la politique et l’Histoire"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......