LE DIRECT
Valérie Zenatti
Épisode 5 :

Yehudi Menuhin : "Bartók n'était pas froid mais il était dans une économie de mots, de tout ce qui serait inutile, il était d'une rigueur absolue"

20 min
À retrouver dans l'émission

2000 |Dans "Carnet de notes - Archives d'un mélomane : Menuhin, Bartók : une rencontre à New York", le violoniste racontait dans une archive de 1988 sa rencontre avec Béla Bartók, en 1943, à New York.

Le violoniste Yehudi Menuhin en 1944 à Paris.
Le violoniste Yehudi Menuhin en 1944 à Paris. Crédits : afp - AFP

Chacun d'entre nous peut faire un jour la rencontre d'un être remarquable qui marquera son existence. Il peut même arriver que se croisent les routes de deux artistes hors du commun en un moment qui sera pour l'un et l'autre important. 

Quand par exemple un jeune violoniste, qui devait s'imposer comme l'un des plus grands de son siècle, rencontrait un compositeur, qui en était déjà l'un des plus considérables. 

En 1981, au micro d'Armand Panigel, Yehudi Menuhin racontait sa rencontre avec Béla Bartók en 1943 à New-York, et combien elle avait compté pour lui. 

Menhuin raconte son entrevue avec Béla Bartók, chez une connaissance commune, autour de l'écoute de la Première sonate pour violon et piano  :  

Béla Bartók était déjà installé dans un fauteuil près du piano assis avec la musique sur ses genoux et avec un crayon à la main. C'était un homme incroyablement renseigné sur tout, c'était un homme des plus cultivé mais il ne voulait pas perdre son temps, il n'avait aucun intérêt pour les 'small talks'... Il était là, il attendait, il était venu pour entendre la sonate : pas un mot entre nous. C'était une présence presque abstraite. J'ai déballé mon violon, nous nous sommes mis à jouer. [...] Ensuite les premiers mots prononcés par lui furent : 'Je ne pensais pas que les œuvres seraient jouées aussi bien jusqu’à longtemps après la mort du compositeur'. Évidemment toute la glace était rompue. Il n'était pas froid mais il était dans une économie de mots, de tout ce qui serait inutile, il était d'une rigueur absolue.

C'était cette archive que reprenait quelques années plus tard Laetitia Le Guay dans Carnet de Notes pour évoquer cette rencontre, au sommet de la musique, entre Menuhin et Bartók.

Carnet de notes - Archives d'un mélomane : Menuhin, Bartók : une rencontre à New York, une émission diffusée la première fois le 3 janvier 2000 sur France Culture.

  • Par Laetitia Le Guay - Avec Yehudi Menuhin dans un entretien avec Armand Panigel en 1981
  • Réalisation : Marianne Manesse et Gilles Mardirossian
  • Carnet de notes - Archives d'un mélomane : Menuhin, Bartók : une rencontre à New York (1ère diffusion : 03/01/2000)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

2H51
29 min

Les Nuits de France Culture

La Nuit rêvée de Valérie Zenatti (6/11) : Vladimir Jankélévitch : "La philosophie française avait perdu Bergson. Elle l'a retrouvé…"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......