LE DIRECT
Valérie Zenatti
Épisode 9 :

Caroline Guiela Nguyen : "Certains Vietnamiens continuent à transporter quelque chose de leur douleur dans des chansons françaises, comme celles de Christophe"

59 min
À retrouver dans l'émission

2018 |Metteur en scène, elle signe "Saigon", au Théâtre de l’Odéon, Ateliers Berthier, un spectacle qui réunit des comédiens français et vietnamiens, tissant des histoires d’exils et d’amour, à partir de centaines de témoignages racontés en France et au Vietnam, (1ère diffusion : 15/01/2018).

Caroline Guiela Nguyen, metteure en scène et dramaturge française, en juin 2017.
Caroline Guiela Nguyen, metteure en scène et dramaturge française, en juin 2017. Crédits : Joël SAGET - AFP

En 2017, Saigon, le spectacle de Caroline Guiela Nguyen, avait rencontré un succès monstre au Festival d'Avignon, avant de connaître un succès tout aussi considérable à Paris, partout en France et à l'étranger, en Europe, mais aussi à Moscou, en Chine, en Australie et au Vietnam.  

"Jamais je ne me suis dit, qu’on allait raconter une histoire universelle, confiait Caroline Guiela Nguyen à propos de l'ampleur inattendue de ce triomphe sans frontière fait à la troupe des Hommes approximatifs. "On est partis d’une histoire singulière, disait-elle, celle de cette femme qui tient un petit restaurant vietnamien à Paris. [...] En Europe, je pense que la pièce résonne fortement par rapport aux histoires coloniales, mais aussi sur la question actuelle de l’exil".

Caroline Guiela Nguyen : 

Ma mère a fait une crise d'ictus amnésique […] un ethno-psychiatre m’a dit que c’est une chose qui arrive très régulièrement chez les Việt Kiều (Vietnamiens de l'étranger). La problématique de ma mère, je sentais qu’elle ne pouvait pas se résoudre ou se manifester dans une dépression, mais cette crise d’ictus amnésique, le fait de ne plus savoir dans quelle temporalité on est, dans quel espace on est, ça me paraissait assez évident : elle ne sait plus si elle est au Vietnam ou en France, elle ne sait plus si elle parle vietnamien ou si elle parle français, elle est partagée. 

Sur l'espace accordé au karaoké dans la pièce : 

C'est quelque chose qu'on a découvert au Vietnam : là où il y a encore des traces de la langue française, ce sont dans les chansons, dans les chansons d'amours de Sylvie Vartan par exemple ou de Christophe. Ils adorent Christophe et ils continuent à transporter quelque chose de leur douleur à l'intérieur de ces chansons françaises. 

Au début de l'année 2018, Marie Richeux recevait Caroline Guiela Nguyen dans Par les Temps qui courent. Durant une heure, elle racontait comment la pièce avait été imaginée, écrite et conçue, et ce qui en avait guidé la mise en scène.

  • Par Marie Richeux
  • Réalisation : Lise-Marie Barré
  • Par les temps qui courent - Caroline Guiela Nguyen (1ère diffusion : 15/01/2018)
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France

Chroniques

5H47
1h01

Les Nuits de France Culture

La Nuit rêvée de Valérie Zenatti (10/11) : "Sarajevo mon amour (ljubavi moja)" avec Rémy Ourdan, journaliste correspondant de guerre
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......