LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Valérie Zenatti

Valérie Zenatti : "Ecrire c'est choisir"

50 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec Valérie Zenatti qui écrit pour ne pas se laisser submerger par ses émotions et ses sensations, et pour ne rien oublier. Depuis 20 ans elle écrit pour tous et souvent pour la jeunesse. Elle raconte l'évolution de son écriture et l'importance de ses traductions d'Aharon Appelfeld.

Valérie Zenatti
Valérie Zenatti Crédits : Albane Penaranda

Valérie Zenatti écrit, et bien longtemps avant d'être publiée elle écrivait déjà pour ne rien oublier de ce qu'elle avait lu. Passé le vertige de devoir choisir dans les archives de Radio France, le programme qu'elle a composé pour sa "Nuit Rêvée" sera l'écho de ses lectures, des auteurs qui lui ont fait aimer la littérature et la philosophie avec Andersen, Kafka, Camus et Bergson.

Hans Christian Andersen, dont elle admire la sensibilité et le talent : "le seul auteur de contes que je continue à lire adulte"

Franz Kafka, dont la lecture exhaustive a été motivée par l’admiration d’Aharon Appelfeld pour cet auteur.

Au cours de cette Nuit, il sera souvent question de rencontres, de ce genre de rencontres qui marquent une existence : celle de Gustav Janouch avec Kafka, celle de Yehudi Menuhin avec Bartók, celle de Vladimir Jankélévitch avec Bergson, mais aussi, et surtout, de celle de Valérie Zenatti avec Aharon Appelfeld. Traductrice de douze livres d’Aharon Appelfeld, Valérie Zenatti ne se sent pas capable de théoriser sur la traduction. Elle tente pourtant d’expliquer le "mystère dans la traduction" :

Lorsque l’on accepte de passer d’une langue à l’autre il y a ce mystère de l’âme, de la musique du texte qui doit survivre à ce passage. Et je crois qu’il faut aborder la traduction, avec la façon dont on aborde la vie et toutes les entreprises un peu folles, avec à la fois humilité et audace. Il faut y croire. Il faut se dire : je peux le faire, je vais y arriver.

Elle dit son exigence et sa joie de réussir une traduction, aussi délicate soit-elle : 

Le plaisir absolument inouï à traduire un livre. Vous savez, à la relecture, que vous êtes la première personne au monde à lire le texte dans sa nouvelle version, dans une autre langue.

  • Par Albane Penaranda
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web : Véronique Vecten, Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit rêvée de Valérie Zenatti - Entretien 1/3 avec Valérie Zenatti (1ère diffusion : 13/10/2019)
Chroniques
0H51
43 min
Les Nuits de France Culture
Hans Christian Andersen : "Les wagons où nous allons monter sont rangés comme des gondoles le long d’un quai"

Bibliographie

Intervenants
  • Autrice, traductrice - interprète et scénariste pour le cinéma
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......