LE DIRECT
Yolande Zauberman
Épisode 5 :

Yolande Zauberman : "Les phobiques cherchent des issues à la peur, parce que leurs désirs sont plus forts que leurs peurs."

35 min
À retrouver dans l'émission

2020 |Dans le deuxième entretien de cette nuit rêvée, la cinéaste Yolande Zauberman convoquait, en novembre 2020, Sissi, Christian Boltanski, Maya Angelou, Jean-Michel Basquiat.

Image extraite du dernier film de Yolande Zauberman "M", César du meilleur documentaire 2020.
Image extraite du dernier film de Yolande Zauberman "M", César du meilleur documentaire 2020.

"Ce que j’aime dans la vie, c’est tout transformer en expérience." Fiction ou documentaire, cinéma ou radio, la cinéaste Yolande Zauberman aime expérimenter différents modes de narration, avec une attirance pour "les histoires qui se passent aux frontières."

Elle connait parfaitement la vie de Sissi, princesse de Bavière et impératrice d’Autriche, phobique et courageuse, moderne et éprise de liberté, seule à soutenir son cousin Ludwig et capable d’apprendre "le hongrois, la langue de l’ennemi" à Vienne : "Sissi, je l'aime dans tous ses états", dit-elle.

La cinéaste se passionne également pour le travail de l'artiste Christian Boltanski, dont le père, médecin, juif, survécu à la Shoah en vivant deux années caché sous le plancher de son appartement parisien. Yolande Zauberman explique ce qui la touche dans la manière qu'a l'artiste de travailler la peur :

Les phobiques cherchent des solutions à leurs peurs parce que leurs désirs sont plus forts que leurs peurs, c’est là que ça devient intéressant. C’est l'endroit où l’œuvre de Boltanski me bouleverse : c'est à la fois une œuvre de deuil et une œuvre de vie. Ce sont des matières que j’aime beaucoup aussi, tous ces tons de gris qui ne sont jamais sinistres. C’est un hommage à la vie, un hommage aux anonymes.

Yolande Zauberman regrette que l'oeuvre de Maya Angelou ne soit pas mieux connue en France - nous entendons avec elle un extrait du poème Still I Rise, dit par son auteure. Ne sont traduits en français que ses textes autobiographiques, qu’elle recommande de découvrir : 

Je conseille ses livres à tout le monde. Ils vous permettent de respirer, ça vous ouvre la cage thoracique. Elle a un rapport à la vérité inouï.

Le premier film de Yolande Zauberman, Classified People, fut tourné en Afrique du sud, et portait sur la violence de l'apartheid, à travers le portrait d'un couple :

J’ai toujours été intéressée par les couples qui devraient être des couples d’ennemis, et qui ne le sont pas. (...) Je me suis jurée un jour que jamais je ne filmerais les gens comme des victimes.

En 2011, elle produit une Atelier de création radiophonique avec le journaliste Selim Nassib, son compagnon : le documentaire Louxor’s story portait sur le rêve qu'ils partagèrent, d'avoir une maison dans le désert. Récemment, elle s'est de nouveau prêtée à l'exercice, avec Selim Nassib et leur fille, Assia, pour une émission intitulée Le Liban à trois voix.

  • Par Mathilde Wagman 
  • Avec Yolande Zauberman 
  • Réalisation Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Véronique Vecten, Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit   rêvée de Yolande Zauberman - Entretien 2/3 (1ère diffusion : 01/11/2020),
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......