LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Meleagris / Poule d'Afrique, Nom vulgaire : Pintade. Par Claude Aubriet, 18ème siècle.

La pintade, déesse des rivières et de l'amour racontée par Jean-Marie Lamblard et Colette Magny

30 min
À retrouver dans l'émission

Dans les mythologies, les légendes et l'histoire, Jean-Marie Lamblard a mis en lumière la présence depuis des siècles de la pintade, oiseau dionysiaque venu d'Afrique de l'Ouest. En 1987, "Les chemins de la connaissance" lui consacrait une série intitulée "Le testament de la pintade".

Meleagris / Poule d'Afrique, Nom vulgaire : Pintade. Par Claude Aubriet, 18ème siècle.
Meleagris / Poule d'Afrique, Nom vulgaire : Pintade. Par Claude Aubriet, 18ème siècle. Crédits : Collection du Muséum National d'Histoire Naturelle

Disparu en 2018, Jean-Marie Lamblard était tout à la fois un écrivain - essayiste, romancier et conteur - un passionné de théâtre, mais aussi un éleveur de pintades

Devenu docteur en ethnozoologie, il a consacré des dizaines d'années de recherches et de voyages à l'oiseau mythique caché derrière la banale volaille de nos basses-cours. Dans les mythologies, les légendes et l'histoire, dans tout genre de récits et de représentations, Jean-Marie Lamblard a mis en lumière la présence à travers le monde et les millénaires de cet oiseau venu du  fond de l'âge de l'Afrique de l'Ouest. 

De ce travail est né L'Oiseau Nègre, l’Aventure des pintades dionysiaques, un ouvrage paru en 2003. Et en 1987 déjà, sur France Culture, c'était autour de Jean-Marie Lamblard que "Les chemins de la Connaissance" proposaient une série de cinq émissions consacrée à la pintade. Dans les premières minutes du troisième volet, on y découvrait comment le caractère rebelle de cet animal rétif à la domestication avait séduit notre grande chanteuse de blues, Colette Magny qui, fascinée par l'oiseau de paradis que lui avait  fait découvrir Jean-Marie Lamblard, devait lui consacrer un album tout entier.  

L'artiste Ernest Pignon-Ernest, l'ethnologue Raymond Pujol, l'écrivain haïtien Jean-Claude Fignolé et Colette Magny participaient également à l'émission. 

  • Par Cécile Hamsy 
  • Réalisation : Aude Guerre
  • Les chemins de la connaissance - Le testament de la pintade, 3ème partie : La pintade, déesse des rivières et de l'amour (1ère diffusion : 24/06/1987)
  • Indexation web : Sandrine England pour la Documentation Sonore de Radio France
  • Archive-Ina Radio France
Chroniques
6H52
6 min
Les Nuits de France Culture
Ernest Pignon-Ernest : "J’essaie de faire de la rue une œuvre d’art, beaucoup d’artistes de street art ne font pas ça, ils considèrent la rue comme une galerie"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......