LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sur la plage de Trouville

Laura Lee Downs : "Aujourd’hui, ce sont plutôt les enfants des classes moyennes qui partent en colonies de vacances"

43 min
À retrouver dans l'émission

Laura Lee Downs, historienne, qui a écrit l'essai "Histoire des colonies de vacances, de 1880 à nos jours" retrace pour nous l’aventure d’une institution née sous la Troisième République.

Sur la plage de Trouville
Sur la plage de Trouville Crédits : © Gilles D’Elia

Laura Lee Downs, historienne, auteure de l'Histoire des colonies de vacances, de 1880 à nos jours retrace pour nous l’aventure d’une institution née sous la Troisième République.

Si l’idée d’envoyer les enfants à la campagne pour leur faire découvrir nos belles régions de France émerge dès la Révolution, il faudra attendre les années 1880 pour la mettre en pratique. Depuis les lois de 1874 et 1878 qui interdisent le travail des enfants et une école devenue obligatoire, les chères têtes blondes se retrouvent oisives et sans surveillance durant une période qui court du 14 juillet à début octobre.

Les colonies de vacances sont d’abord des initiatives de la société civile. Les Protestants, sous l’impulsion d’un pasteur suisse, vont être les premiers à envoyer les enfants les plus défavorisés loin des centres urbains et industrialisés et à les placer dans des fermes. Ils seront bientôt imités par les Catholiques qui innovent en créant les premières structures de vacances collectives. Pionniers de l’éducation active, ils proposent des animations qui mélangent jeux, enseignement et activités religieuses. Les municipalités à leur tour s’inspirent de ce modèle.

Ce n’est qu’à partir de 1936, avec Henri Selliers alors Ministre de la santé publique et maire de Suresnes, que l’État va poser les premiers cadres légaux nationaux qui régulent d’une part les conditions sanitaires des centres de vacances et d’autre part la formation des encadrants.

Le déclin des colonies de vacances s’amorce dès le début des années 70 :

Aujourd’hui, ce sont plutôt les enfants des classes moyennes qui partent en colonies de vacances . Adieu donc l’idée d’une collectivité qui s’appuie sur des valeurs d’engagement, de bénévolat et de transmission des plus âgés aux plus jeunes : les colonies de vacances, depuis les années 80, commencent petit à petit à s’appuyer sur un modèle de tourisme commercial.

Ecouter le 1er entretien avec Jean-Didier Urbain , puis le dernier.

  • Production : Mathilde Wagman
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation Sonore de Radio France
Chroniques
3H18
59 min
Les Nuits de France Culture
Les grandes vacances : "Ce qui se passe en été reste en été"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......