LE DIRECT
André S. Labarthe dans un numéro de "Cinéastes, de notre temps" consacré à Jerry Lewis en 1974

André S. Labarthe : "Les effets de réel c'est le sentiment que dans un tissu tout à coup ça se déchire, on pense être dans le réel mais le réel c'est toujours ce qui est derrière"

2h59
À retrouver dans l'émission

1994 |"Le bon plaisir de André S. Labarthe", une émission diffusée la première fois le 14 mai 1994 sur France Culture, avec Sophie Calle, Claude Régy, Chantal Akerman, Patricia Mazuy, Janine Bazin, Jacques Henric,Patricia Finaly, Gérard Titus-Carmel…

André S. Labarthe dans un numéro de "Cinéastes, de notre temps" consacré à Jerry Lewis en 1974
André S. Labarthe dans un numéro de "Cinéastes, de notre temps" consacré à Jerry Lewis en 1974 Crédits : Ina.fr

"Le bon plaisir"… Aucun autre titre d'émission ne pouvait mieux convenir à André S. Labarthe dont l'existence semble n'avoir été guidée que par Sa seule liberté, Son propre désir et Ses nombreuses curiosités. Le cinéma, bien sûr… critique, aux Cahiers du cinéma dès les années 50… compagnon de route de la Nouvelle Vague… réalisateur et producteur, de la meilleure part que la télévision aura rendu au cinéma, Cinéastes, de notre temps et Cinéma, de notre temps, et de quantité d'autres films, consacrés notamment à la peinture, aux arts plastiques, à la photographie, à la danse, à la littérature, la poésie… Bataille et Artaud, en particulier.

Labarthe c'est aussi des livres, des textes, des dessins, des paroles. Cette présence au monde qui était la sienne, ce goût pour les différentes formes artistiques qu'il trouva sur sa route, et aussi pour la philosophie, sa formation initiale, on les retrouvait dans Le bon plaisir de André S. Labarthe que proposait en 1994 Sophie Barrouyer. Y avait été conviés Claude Régy, Chantal Akerman, Patricia Mazuy, Janine Bazin, Jacques Henric, Sophie Calle, Patricia Finaly, Gérard Titus-Carmel… Et la voix de Jean-Claude Dauphin disait les mots de Labarthe.

André S. Labarthe à la question "comment feriez-vous une émission de radio ?" répondait :

J'aurais une idée vague d'une espèce de tissu, dans lequel on ferait des trous, à travers ce tissu on ouvrirait comme des fenêtres. Ce tissu serait tendu devant une fenêtre, et tout à coup, un coup de ciseau déchire un bout du voile et on voit ce qu'il y a de l'autre côté. Les effets de réel ça vient de là, c'est le sentiment que dans un tissu (et à la télévision et au cinéma, c'est la même chose), tout à coup avoir ce sentiment que ça se déchire. Ça me rappelle un plan de Man Ray, on pense être dans le réel mais le réel c'est toujours ce qui est derrière. 

  • Production : Sophie Barrouyer
  • Réalisation Anna Szmuc
  • Le bon plaisir - André S. Labarthe (1ère diffusion : 14/05/1994)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

3H36
35 min

Les Nuits de France Culture

Estelle Fredet : "Travailler avec Labarthe c’était improvisé, simple, joyeux, ce qu’il aimait c’était que les choses arrivent sans qu’elles soient prévues"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......