LE DIRECT
Jean-Claude Carrière (17 septembre 1931- 8 février 2021) en septembre 2001 chez lui à Paris.

Jean-Claude Carrière : "Je suis un touche-à-tout, un dispersé, mais je ne pourrais pas concevoir ma vie autrement"

3h29
À retrouver dans l'émission

1985 |Jean Carmet, Delphine Seyrig, Pierre Etaix, Robert Benayoun, Joyce Bunuel, Carole Bouquet, Jean-Pierre Coffe, Jean Hamburger, mais aussi Peter Brook et Toshi Tsuchitori... Ils avait tous répondu présent pour "Le Bon plaisir" de leur ami Jean-Claude Carrière, en 1985, au micro de Colette Fellous.

Jean-Claude Carrière (17 septembre 1931- 8 février 2021) en septembre 2001 chez lui à Paris.
Jean-Claude Carrière (17 septembre 1931- 8 février 2021) en septembre 2001 chez lui à Paris. Crédits : Jean-Pierre Muller - AFP

Dans un livre de souvenirs publiés en 2019, intitulé Ateliers, Jean-Claude Carrière, disparu le 8 février 2021, écrivait : "Personne ne peut dire, ni même espérer, que quelque chose restera de son travail. Au moins aurai-je connu, à partir d’une enfance paysanne des plus modestes, une vie d’imagination, de surprises, de rencontres inespérées, de voyages, d’amours rêvées et de crimes impunis".

Auteur pour le cinéma, le théâtre ou la télévision, il a travaillé, entre autres, avec Jacques Tati, Pierre Etaix, Luis Bunuel, Jean-Luc Godard, Nagisa Oshima, Volker Schlöndorff, Peter Brook. 

En 1985, alors que Le Mahabarrata monté par ce dernier était montré au Festival d’Avignon, Jean-Claude Carrière composait son "Bon plaisir" sur France Culture. 

Y étaient évoqués, dans le désordre : certaines de ses collaborations ; son goût pour la bonne chère, pour les voyages ou pour les sciences ; son enfance ; sa grande maison de Montmartre ; ses amitiés. On passait d’un sujet, d’un souvenir et surtout d’une histoire à l’autre. 

Je suis un touche-à-tout, un dispersé, mais je ne pourrais pas concevoir ma vie autrement. 

On apprenait qu’il fut également parolier : cette émission est l’occasion d’entendre Une fourmi et moi, une chanson écrite par lui pour son amie Delphine Seyrig, l’une de celles qu’il conviait ici, pour son bon plaisir. Outre la comédienne on y entendait aussi Jean Carmet, Jean-Pierre Coffe, Pierre Etaix, Robert Benayoun, Joyce Bunuel, Carole Bouquet, Jean Hamburger, Michel Cassé, Nicolas Klotz, Peter Brook et Toshi Tsuchitori. 

  • Par Colette Fellous
  • Réalisation : Marie-Dominique Arrighi
  • Le bon plaisir de Jean-Claude Carrière (1ère diffusion : 13/07/1985)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......