LE DIRECT
Deux manifestantes portent une banderole au nom de "La paix en Palestine, svp", à Paris Place de la République le 26 juillet 2014 en soutien à la Palestine.

Leila Shahid : "Cela fait 60 ans que je porte ce désir de reconnaissance de la Palestine"

50 min
À retrouver dans l'émission

2009 |Au micro de Laure Adler dans Hors-champs en 2009, Leïla Shahid revenait sur son parcours de militante palestinienne, sur l'inlassable combat d'une existence jalonnée de douleurs et d'espoir.

Deux manifestantes portent une banderole au nom de "La paix en Palestine, svp", à Paris Place de la République le 26 juillet 2014 en soutien à la Palestine.
Deux manifestantes portent une banderole au nom de "La paix en Palestine, svp", à Paris Place de la République le 26 juillet 2014 en soutien à la Palestine. Crédits : Nathanael Charbonnier - Radio France

Leïla Shahid est issue d'une des plus grandes familles de Jérusalem dont plusieurs membres tinrent des rôles politiques de premiers plans après la chute de l’empire Ottoman et l’institution du mandat britannique. 

Impliquée très jeune dans l'action sociale et politique dans les camps palestiniens du sud Liban, elle entreprend des études de sociologie et d'anthropologie à l'université américaine de Beyrouth et s'engage aux côtés de Yasser Arafat. 

Dans les années 70, elle est à Paris où elle prépare sa thèse d'anthropologie. Elle devient alors présidente des étudiants palestiniens en France et noue de solides amitiés dans les milieux intellectuels et artistiques, particulièrement avec Jean Genet dont elle était proche. 

Elle a représenté l'OLP en Irlande, aux Pays-Bas et au Danemark, avant sa nomination en France en 1994.  

Au début de l'entretien elle revient sur toute une vie consacrée à la reconnaissance de la Palestine : 

Cela fait 20 ans que je le fais à mon poste de déléguée générale de Palestine puisqu'on ne me donne pas le titre d'ambassadeur. Je viens d'avoir 60 ans. Cela fait 60 ans que j'ai le sentiment que je porte depuis mon enfance ce désir de reconnaissance, qui, dans le cas de la Palestine, a besoin tout le temps d'une explication, d'une justification. 

  • Production : Laure Adler
  • Réalisation : Brigitte Bouvier
  • Harus Champs - 1ère diffusion : 19/11/2009
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France

Chroniques

6H20
16 min

Les Nuits de France Culture

Jack Ralite : "En France en ce moment personne ne parle du travail. On parle d’emploi mais on ne parle pas de travail"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......