LE DIRECT
Colonie de la Butte aux Cailles, Paris 13ème, en 1900

Léo Malet : "Il n'y a pas souvent de brouillard sur le pont de Tolbiac"

59 min
À retrouver dans l'émission

1982 |En 1982, Sylvie Andreu signait une série estivale intitulée "Quatre semaines de vacances à Paris". Dans l'un des épisodes il était question des écrivains du 13ème arrondissement, dont Léo Malet qui racontait son rapport au lieu, magnifiquement décrit dans "Brouillard au pont de Tolbiac".

Colonie de la Butte aux Cailles, Paris 13ème, en 1900
Colonie de la Butte aux Cailles, Paris 13ème, en 1900 Crédits : Eugène Atget [Public domain], via Wikimedia Commons

Durant l'été 1982, France Culture diffusait une série intitulée "Matinées d'août - Quatre semaines de vacances à Paris". L'un des épisodes se déroulait dans le 13ème arrondissement, il avait pour thème "Les écrivains du 13ème arrondissement". L'émission était diffusée en direct du car-studio de France-Culture garé à la Butte aux Cailles. Léo Malet se prêtait au jeu des questions réponses concernant son célèbre roman intitulé Brouillard au pont de Tolbiac , une aventure de Nestor Burma, paru en 1956. L’émission diffusait également des témoignages d'habitants du quartier qui donnaient leur sentiment sur l'évolution des lieux…

Léo Malet expliquait le souvenir qu'il avait gardé du 13ème arrondissement :

J'en garde plutôt un mauvais souvenir, maintenant j'en garde un meilleur mais j'ai écrit un bouquin (Brouillard au pont de Tolbiac) qui était destiné à combattre le 13ème arrondissement. Il y a eu ce malentendu : dans cette attaque certaines personnes ont pu voir une défense.

Sur le titre de son roman Brouillard au pont de Tolbiac :

Je suis spécialiste des titres, j'ai beaucoup de titres chez moi sur des feuilles de papier, mais il n'y a pas de roman derrière… Brouillard au pont de Tolbiac, ce titre est une image de poète car il n'y a pas souvent de brouillard au pont de Tolbiac, il y a surtout la fumée de trains qui passent en-dessous , sous le premier pont de Tolbiac car il y a deux ponts : il y a celui qui enjambe la voie ferrée puis il y a celui qui enjambe la Seine.

Après être retourné dans le 13ème suite à une réédition de Brouillard au pont de Tolbiac, il explique avoir constaté des changements pénibles pour lui dans ce quartier. Puis, alors qu'il n'écrivait plus, il raconte avec humour que l'écrivain Alain Demouzon lui a demandé d'écrire la préface de son dernier livre : Le château des Rentiers dont l'intrigue se déroule dans le 13ème arrondissement… Alain Demouzon présent à côté de Léo Malet raconte son amitié avec lui, ainsi que son rapport personnel au 13ème où il vit.

  • Production : Sylvie Andreu
  • Réalisation : André Mathieu
  • Matinées d'août - Quatre semaines de vacances à Paris - Les écrivains du 13ème arrondissement
  • 1ère diffusion : 24/08/1982
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......