LE DIRECT
Le Havre, l'avant-port soleil couchant par Eugène-Louis Boudin, 1882

Les chemins de la connaissance - Les avatars du goût : l'épopée du café 3/5

30 min
À retrouver dans l'émission

1985 |C'est au début du XVIIème siècle, que dans les ports d'une Europe qui y prenait goût, l'odeur du café s'est mêlée à celles des épices et des bois tropicaux.

Le Havre, l'avant-port soleil couchant par Eugène-Louis Boudin, 1882
Le Havre, l'avant-port soleil couchant par Eugène-Louis Boudin, 1882 Crédits : Collection particulière / Tornow

C'est au début du XVIIème siècle, que dans les ports d'une Europe qui y prenait goût, l'odeur du café s'est mêlée à celles des épices et des bois tropicaux. Et ce n'était pas l'arôme du petit noir du matin, ni les effluves d'une brûlerie qui parfumaient les quais, mais, comme le dit l'un des intervenants de l'émission, les senteurs de terre et de campagne du café pas encore torréfié.

En 1985, c'est dans le port du Havre que "Les chemins de la connaissance" jetaient l'ancre pour le troisième épisode d'une série de cinq, intitulée "L'épopée du café". Marie-Christine Navarro y rencontrait un importateur de café et le directeur de la Société des Receveurs de Café qui lui exposaient ce qu'était alors le fonctionnement du transport et du commerce des précieux grains, en provenance d'Afrique ou d'Amérique du sud.

  • Par Marie-Christine Navarro
  • Les chemins de la connaissance - Les avatars du goût : l'épopée du café 3/5
  • 1ère diffusion : 25/12/1985
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

2H51
44 min

Les Nuits de France Culture

Annette Haudiquet : "En 1845, le musée du Havre est le premier musée normand à être construit"
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......