LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photo de l''écrivain israëlien Aharon Appelfeld prise le 27 mai 2010 dans un hôtel de centre de Lyon.

Aharon Appelfeld : "Mon expérience de vie aurait pu m'amener au cynisme, mais mes parents jusqu'à présent me chuchotent à l'oreille : le cynisme est une chose horrible, éloigne-t'en !"

49 min
À retrouver dans l'émission

L'écrivain Aharon Appelfeld, en direct dans "Les Matins de France Culture" animés par Nicolas Demorand le 22 septembre 2004.

Photo de l''écrivain israëlien Aharon Appelfeld prise le 27 mai 2010 dans un hôtel de centre de Lyon.
Photo de l''écrivain israëlien Aharon Appelfeld prise le 27 mai 2010 dans un hôtel de centre de Lyon. Crédits : Philippe Merle - AFP

Avant 2004 et la parution dans notre pays d'Histoire d'une vie, on n'avait quasiment jamais entendu Aharon Appelfeld sur les chaînes de radio ou de télévision françaises. Sa présence dans "Les Matins de France Culture" était donc déjà en elle-même un événement. Car c'était un écrivain mondialement reconnu, auteur d'une œuvre considérable, qui répondait ce matin de septembre 2004 aux questions de Nicolas Demorand, et à celles de Marc Kravetz, Alexandre Adler et Olivier Duhamel. 

Si sous son titre il est mentionné "roman", c'est bien de l'enfance, de la vie d'Aharon Appelfeld, enfant survivant de la Shoah, dont témoigne Histoire d'une vie. Du nécessaire refus pour lui du récit autobiographique, l'écrivain israélien s'expliquait dans cette matinale, comme il disait ce que représentait pour lui l'hébreu, langue de l'écrivain qu'il était devenu, langue d'adoption de l'enfant arrivant seul au monde en 1946 sur une terre inconnue qui n'était pas encore Israël. 

Comment dire ici ce que fut, avant cela, la terrible odyssée de six années de l'enfant juif né en 1932 dans une ville de l'actuelle Ukraine qui était alors en Roumanie ? Mieux vaut l'entendre maintenant dans la douceur de la voix d'Aharon Appelfeld et la lire surtout dans Histoire d'une vie, telle que son talent d'écrivain l'a restituée un demi-siècle plus tard. 

Aharon Appelfeld, en direct dans "Les Matins de France Culture" animés par Nicolas Demorand le 22 septembre 2004. 

Quand on demande à Aharon Appelfeld "qu'est-ce que c'est qu'être juif, quel est le sens 'être juif' ?", il répond : 

Ma définition c'est mes enfants, leur assimilation et une partie intégrante de mon être, leur Europe est une partie intégrante de mon individu. Tous mes oncles qui étaient communistes font partie de moi. Tous mes oncles, tous mes cousins qui étaient anarchistes eux aussi font partie de moi, mes grands-parents aussi qui étaient des Juifs traditionalistes eux aussi sont en moi. Toute l'expérience juive qui est l'expérience de l'ère moderne des cent dernières années, toute cette expérience juive est en moi, j'aime chacun d'entre eux quoi qu'ils aient fait, je ne veux pas les réparer, je ne veux pas dire celui-là a raison celui-là a tort, ils sont partie intégrante de moi. Non seulement ça, mais chacun d'entre eux avait une naïveté, une foi en l'homme et ça je ne veux pas le perdre. Mon expérience de vie aurait pu m'amener au cynisme. Mais mes parents jusqu'à présent me chuchotent à l'oreille 'le cynisme est une chose horrible, éloigne-t'en', et je m'en éloigne.

En 2004, Aharon Appelfeld avait écrit environ quarante livres, des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre, des essais. Il disait :

C'est un long chemin, une longue route, parfois j'ai le sentiment que je ne fais que commencer. Parce que en raison de mon expérience de vie, et de toutes les questions que cette expérience a éveillées, cela m'a lié à la modernité de l'humanité et cela m'a lié au Juif moderne, et ces deux choses c'est comme une mer immense, pleine de questions, pleine de choses nouvelles et je veux écrire sur ces choses-là, sur ces questions. 

  • Par Nicolas Demorand
  • Réalisation : Anne Depelchin
  • Les Matins de France Culture - Aharon Appelfeld (1ère diffusion : 22/09/2004)
  • Avec Aharon Appelfeld, et les chroniqueurs Marc Kravetz, Alexandre Adler et Olivier Duhamel.
Chroniques
4H49
59 min
Les Nuits de France Culture
Caroline Guiela Nguyen : "Certains Vietnamiens continuent à transporter quelque chose de leur douleur dans des chansons françaises, comme celles de Christophe"

Bibliographie

Histoire d'une vie

Histoire d'une vieAharon AppelfeldEditions de l'Olivier, 2004

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......