LE DIRECT
Fernandel, photo non datée.

Fernandel, "il déridait le monde entier"

1h34
À retrouver dans l'émission

1991 |Mort en 1971, "Les Mardis du cinéma" rendait hommage au comédien et chanteur de music-hall Fernandel en interrogeant le cliché "Fernandel" et la raison pour laquelle avec et malgré ce cliché, cet acteur reste, vingt ans après sa mort, un des mythes les plus présents.

Fernandel, photo non datée.
Fernandel, photo non datée. Crédits : AFP

Une image d'Epinal de Fernandel circule qui consiste à l'identifier à certains de ses rôles les plus débonnaires. Cet acteur, qui n'a jamais hésité à prendre des risques professionnels, a tourné avec les plus grands : de Duvivier à Mocky, en passant par Guitry ou Renoir et Pagnol, bien sûr. 

Jacques Lorcey et Raymond Chirat, historiens du cinéma commencent par retracer la carrière de Fernandel, de ses débuts dans les music-halls de Marseille (où il était chanteur et comique-troupier) à ses premiers films avec Sacha Guitry, Jean Renoir et Marcel Pagnol. Ils détaillent les caractéristiques de son comique et ce qui le rendait unique.

Le problème de la vocation est peut-être un petit peu imprécis. Il ne sait pas dit à dix ans, "je ferai ça", mais enfant, il n'y avait que cela qui l'intéressait. [...] Le père est parti pour la guerre de 14, lui il avait 11 ans, et on a essayé de le placer dans différents emplois. Il a occupé pendant une dizaine d'années quatorze emplois différents. Il se faisait souvent renvoyer pour indiscipline. Jacques Lorcey

C'est extraordinaire le charme qui émanait de cet homme quand il racontait sa vie. J'avais l'impression qu'il me faisait un numéro pour moi tout seul, un numéro de charme et sans rien faire de spécial, il parlait simplement. Il avait une grande faconde. Ou on le détestait Fernandel, ou on était sous le charme. Jacques Lorcey

Il faut bien dire qu'il avait cette dégaine, disons, assez extraordinaire, cette longue figure chevaline, ce large sourire et en même temps il répandait l'euphorie dans la salle. [...] Il était là véritablement dans son atmosphère et des courants s'établissent de la salle à la scène très facilement. Et c'est pour cela, qu'il a été adopté tout de suite par le public. Raymond Chirat

Si vous voulez avoir un film comique, franchement drôle, il faut toujours penser d'abord à la vraisemblance de l'histoire et du personnage. Car un comique quel qu'il soit, si le public ne croit pas à son personnage, il ne peut pas arriver à être drôle. On peut être drôle dans du burlesque, dans quelque chose d'invraisemblable, mais alors ce n'est plus le comique de cinéma. Car le cinéma c'est la vie et pour faire rire les gens, il faut autant que possible que l'on retrouve les personnages de la vie. Voilà ce qui a toujours été ma méthode et la ligne que j'ai choisie depuis que je fais du cinéma. Fernandel

Fernandel était plus drôle encore dans la vie que dans les films, parce que dans la vie c'est lui qui faisait son texte, il le jouait et se mettait en scène et il était très, très drôle. [...] Monsieur Fernandel représentait le marchand de bonheur. Il était connu dans le monde dentier et était une star internationale. Il pouvait faire pleurer et rire, ce qui est très rare. Pendant ces sept films [tournés ensemble], ça a été sept ans de bonheur. Henri Verneuil

Il représente une époque. Il est une époque. Il déridait le monde entier. C'était l'éclat de rire dès qu'on le voyait. Henri Verneuil

Les Mardis du cinéma du 19/03/1991 par Christine Goémé  - Avec Henri Verneuil (cinéaste), Raymond Chirat (historien du cinéma), Jacques Henric (écrivain) et Jacques Lorcey (biographe de Fernandel) - Une réalisation Claude Giovanetti

Chroniques

2H31
44 min

Les Nuits de France Culture

Sub culture, le magazine des musiques électroniques indépendantes - Computer Truck et le Circuit Bending (1ère diffusion : 23/07/2007)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......