LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Frank Capra in screening room during post-production work on film "You Can't Take It With You" ("Vous ne l'emporterez pas avec vous" avec Jean Arthur et James Steward) at Columbia Studios, 1938.

Frank Capra ou la comédie de l'ambiguïté

1h24
À retrouver dans l'émission

Sous le titre "Frank Capra ou la comédie de l’ambiguïté" avec les critiques de cinéma Noël Simsolo et Dominique Rabourdin, Michel Cazeneuve présentait la vie et l'oeuvre d'un des maîtres de la comédie américaine. C'était dans les "Mardis du Cinéma" le 3 mai 1988.

Frank Capra in screening room during post-production work on film "You Can't Take It With You" ("Vous ne l'emporterez pas avec vous" avec Jean Arthur et James Steward) at Columbia Studios, 1938.
Frank Capra in screening room during post-production work on film "You Can't Take It With You" ("Vous ne l'emporterez pas avec vous" avec Jean Arthur et James Steward) at Columbia Studios, 1938. Crédits : Rex Hardy Jr./The LIFE Picture Collection - Getty

Sous le titre "Frank Capra ou la comédie de l’ambiguïté" avec les critiques de cinéma Noël Simsolo et Dominique Rabourdin, Michel Cazeneuve présentait ainsi le cinéaste américain, thématique choisie pour les "Mardis du Cinéma", en mai 1988 : 

Frank Capra est généralement reconnu comme l'un des archétypes de la comédie américaine d'avant-guerre. Son oeuvre est pourtant beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît d'abord. Comment passe-t-on du cinéaste brillant, rapide et parfois étourdissant du début des années 30, à celui qui défend le New Deal de Roosevelt, puis à celui qui nous prétend que, décidément la vie est belle ? 

Fils d'immigrés italiens, il s'est de fait totalement identifié aux valeurs américaines de la liberté et de la réussite pour tous. Défendant une politique de gauche, il est pourtant souvent de droite dans sa sensibilité, jusque dans son exaltation du petit peuple.  Hésitant sans cesse entre être libéral ou libertaire, il ne peut, de toute façon, s'empêcher d'être incurablement optimiste, même si la comédie chez lui ("Arsenic et vieilles dentelles") est parfois sur le point de virer vers le drame : finalement déroutant et contradictoire, il nous révèle une Amérique beaucoup plus riche en profondeur qu'on ne le croit souvent, en même temps que -dernier paradoxe- terriblement conformiste et sentimentale, même dans ses accès de révolte.

  • Production : Michel Cazenave 
  • Réalisation : Christine Berlamont
  • Mardis du cinéma - Frank Capra ou la comédie de l'ambiguïté (1ère diffusion : 03/05/1988)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
5H23
30 min
Les Nuits de France Culture
"La Liberté guidant le peuple" de Delacroix, tableau aux symboles multiples...

Bibliographie

Couverture livre

Frank CapraMichel CieutatRivages (coll. Cinéma), 1999

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......