LE DIRECT
Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère"

Michel Ragon : "La révolte des Chouans était en réalité une jacquerie, une révolte plébéienne conduite par des chefs plébéiens"

29 min
À retrouver dans l'émission

1980 |Entretien avec l'écrivain Michel Ragon, par Jacques Paugam dans l'émission "Agora", Michel Ragon venait de publier un livre sur sa mère "L'Accent de ma mère" qui était aussi un livre sur la Vendée (1ère diffusion : 31/01/1980).

Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère"
Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère" Crédits : Albin Michel (1980)

Entretien avec l'écrivain Michel Ragon, par Jacques Paugam, à propos de ses origines vendéennes et de l'accent de sa mère. L'accent de sa mère est l'accent de la Vendée. Lui-même l'a perdu au fil du temps, passionné par la culture littéraire et académique. Il a perdu son accent au contact de sa "nouvelle" culture. L'accent de sa mère est celui de Rabelais qui a vécu dans la même région, région qui elle-même a connu une influence importante de la langue d'oc, cet accent est grasseyant, traînant, il vient de la terre. 

Il explique qu'à l'occasion d'un voyage au Québec il se rend compte des similitudes entre l'accent québécois et l'accent vendéen. Il évoque la carrière de marin de son père, les révoltes paysannes en Vendée au dix-huitième et dix-neuvième siècles, dont celle des Chouans, les difficultés de la vie terrienne. Il analyse la vision diffusée par Jules Michelet sur les Chouans, selon lui faussée pour des raisons idéologiques : 

J'ai fait une étude très poussée de l'histoire des Chouans, avec des documents d'époque et je me suis aperçu que les historiens de la république avaient menti. Et notamment Michelet, Michelet détestait les Chouans, il détestait les paysans c'était un homme de la ville. J'aime beaucoup Michelet, il m'a beaucoup appris, il m'a appris à écrire notamment. Mais là, il faut bien dire, il a falsifié l'histoire au profit d'une idéologie républicaine. Car si les Chouans n'étaient pas dans le sens de l'histoire, s'ils pouvaient avoir raison en partie, s'ils étaient plébéiens par exemple, cela fichait en l'air tout le système progressiste de l'Histoire, qui a ensuite été récupéré par le marxisme. Or la révolte chouanne, en réalité, cette révolte était une jacquerie, une révolte plébéienne conduite par des chefs plébéiens.... 

Il évoquait également dans cet entretien le souhait de sa mère qu'il travaille "à couvert". Michel Ragon expliquait son objectif dans ce livre : montrer les petits riens de la vie de sa mère, mais aussi sa vision de la nature hostile, dangereuse ou encore sa peur ancestrale de l'hôpital, de la prison et de la fosse commune.

  • Production : Jacques Paugam - Avec Michel Ragon pour "L’accent de ma mère"
  • Agora - 1ère diffusion : 31/01/1980
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

1H06
2h20

Les Nuits de France Culture

Robert Hirsch, Michel Galabru, Françoise Engel dans "Le Dindon" de Georges Feydeau
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......