LE DIRECT
Mona Ozouf

Mona Ozouf : "Ce que l’école révérait, la maison le détestait"

26 min
À retrouver dans l'émission

1998 |Plongeons dans l’enfance de l’historienne Mona Ozouf, dans un petit village des Côtes-d’Armor en Bretagne. Un portrait singulier, riche et complexe d’une enfance armoricaine dans les années 30 et 40. Passionnant ! Premier volet sur cinq de "A voix nue", (1ère diffusion : 13/04/1998).

Mona Ozouf
Mona Ozouf Crédits : Marion Siéfert - Radio France

L'historienne Mona Ozouf évoque l’univers claustral de son enfance. Elle habite alors dans l’école ou officie sa mère, institutrice.  Pour elle : 

Il y a deux écoles : celle, heureuse et animée des jours de classe que j’ai adoré, et l’école déserte les mercredis et dimanches.

Entre sa mère et sa grand-mère, la jeune Mona a "une enfance tout à fait confinée" mais  assure que pour elle, "cette vie n’est pas triste parce qu’elle est immergée dans les livres". 

Mona a quatre ans quand sa mère "entre en veuvage comme on entre en religion". Son père, elle le connait surtout à travers sa bibliothèque. Instituteur excentrique, farouche militant de la langue et de la culture bretonne, sa riche bibliothèque est à son image. Les ouvrages des grands auteurs bretons y côtoient des œuvres de Pouchkine, d’Eschyle traduites en breton et une immense littérature folklorique celtique. La bibliothèque de l’école est-elle "hexagonale, républicaine ? Je lis tout… Tout le temps" dit Mona Ozouf qui ajoute : "Ce que l’école révérait, la maison le détestait".

A côté du portrait de son père, l’historienne dresse celui d’une Bretagne complexe, déchirée entre laïcisme et religion, dévotion et anticléricalisme. Partagée, à l’image de ses établissements scolaires, entre "école du diable et maison du bon Dieu". Politiquement divisée aussi… 

Au collège, elle commence à fréquenter la maison de l’écrivain  Louis Guilloux : "il entreprend de me débarbouiller de mes admirations niaises". Il lui dit un jour: "tu n’as pas le talent d’écrire des romans mais tu pourras écrire". Visionnaire… 

  • Par Jean-Maurice de Montremy
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • A voix nue - Mona Ozouf 1/5 (1ère diffusion : 13/04/1998)
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

1H45
1h40

Les Nuits de France Culture

La matinée des autres - Jacques Soustelle ou la permanence du Mexique d'avant-hier et de demain (1ère diffusion : 15/09/1981)
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......